Budo no Nayami

Le vieux Lion est de retour, Mochizuki Hiroo à Paris, 6 et 7 octobre

2 Septembre 2018 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #STAGES, #Budo - Bujutsu

Le vieux Lion est de retour

L’an dernier Mochizuki Hiroo a accepté mon invitation à venir enseigner l’Aïkido et le sabre à Paris lors d’un stage. Ce week-end exceptionnel rencontra un succès inespéré, réunissant des pratiquants de l’Europe entière. Cette année encore maître Mochizuki viendra partager la richesse incroyable de son enseignement. Ne manquez pas cette occasion unique de pratiquer avec un adepte qui marque l’Histoire des Arts Martiaux. 

Mochizuki senseï est non seulement un expert au savoir encyclopédique probablement inégalé aujourd’hui ; le lien avec les géants du passé tels que Ueshiba Moriheï, Mifune Kyuzo et Ohtsuka Hironori ; mais surtout une inspiration incroyable tant sur le plan humain que martial. Ne manquez pas cette occasion unique de plonger au cœur du Budo.

 

 

Horaires

Samedi 6, de 10h30 à 12h30, et de 14h30 à 16h30

Dimanche 8, 10h30 à 12h30

 

Lieu

Dojo régional d'Herblay

Chemin de Chennevières

95220 Herblay

 

Tarifs

Préinscription (stage complet uniquement)

50€ (chèque / virement / paypal)

 

Sur place

Stage complet 60€

2 cours 45€

1 cours 25€

 

Contact

tamaki.leo@gmail.com

 

Stage ouvert à tous les pratiquants d'arts martiaux, tous groupes, et tous niveaux.

 

 

 

Mochizuki senseï dans Yashima

Lorsque nous avons lancé Yashima, nous cherchions pour le premier Grand Entretien un adepte symbolisant tout ce que nous voulions que le magazine incarne. Maître parmi les maîtres, expert dans plusieurs disciplines, gentleman et rassembleur, Mochizuki Hiroo s’est immédiatement imposé. Il s’est livré avec sa générosité et sa bienveillance légendaire dans un entretien unique qui a profondément marqué les lecteurs. (Si vous ne l’avez pas encore lu, Yashima est disponible sur le net, et est encore dans les kiosques pour une semaine). 

Les photos de l’affiche et l’article sont de l’espiègle Julie Glassberg.

Aujourd'hui le sabre n'est pas beaucoup travaillé, et les aïkidokas n'ont pas cette expérience du combat. Je voudrais qu'ils étudient cet élément que j'ai pu comprendre. Je ne veux pas garder cette expérience pour moi et partir avec. Ce serait triste par rapport à ce que maître Ueshiba nous a laissé. Il y avait chez lui une incroyable chaleur humaine, mais en même temps il avait un côté très martial. Sa pratique était tranchante comme un rasoir, et ça me peine que l'on rejette cet aspect de l'Aïkido. C'est cette partie que j'ai apprise avec lui que je veux faire comprendre, partager. Il ne faut pas que cela disparaisse car c'est aussi ça l'Aïkido.

Mochizuki Hiroo dans Yashima

Légende de l'Aïkido

Une rencontre exceptionnelle avec l'une des dernières légendes de l'Aïkido ! 

Mochizuki Hiroo est connu pour deux choses. Avoir fondé le Yoseïkan Budo, un Sogo Budo de premier plan pratiqué dans le monde entier, et être le fils de Mochizuki Minoru, élève de Kano Jigoro, Funakoshi Gichin et Ueshiba Moriheï (entre autres). Cette filiation lui permis d'avoir accès à des adeptes du plus haut niveau, et peu savent qu'il côtoya notamment beaucoup Ueshiba Moriheï. Il passa ainsi ses vacances d'été à Iwama après-guerre à une époque où il n'y avait pas d'élèves, donc de cours, et où il fut le partenaire particulier et quotidien d'Osenseï. Ces périodes où il était souvent rejoint par Saïto Morihiro et un autre pratiquant lui ont permis de vivre des moments uniques. L'un des derniers héritiers du Fondateur, il souhaite aujourd'hui mettre l'accent sur son enseignement qu'il considère comme étant une partie trop souvent délaissée de sa création le Yoseïkan Budo.

J'ai eu la chance de passer du temps à plusieurs reprises avec Mochizuki senseï. J'ai été passionné par son savoir, touché par sa générosité, mais avant tout ébloui par l'homme. Mochizuki Hiroo est l'un des rares adeptes pour qui le titre de maître prend tout son sens. Je suis heureux qu'il ait accepté à nouveau mon invitation, et je vous invite à venir nombreux apprécier l'enseignement de ce géant méconnu de l'Aïkido.

 

Le retour du vieux Lion dans la capitale...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article