Budo no Nayami

Vidéo démonstration Léo et Isseï Tamaki, répétition Bercy 2018

17 Février 2019 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu, #Vidéos

Vidéo de répétition de la démonstration d’Aïkido Kishinkaï pour le 33ème Festival des Arts Martiaux de Bercy. Filmé il y a un an, cette vidéo est peu spectaculaire, mais permet de voir de nombreux détails sous un autre angle.

 

 

Une démonstration pour qui ? Pour quoi ?

Mon frère Isseï et moi avons pratiqué ensemble toute notre vie. Et nous avons dû faire l’un avec l’autre depuis toujours. S’harmoniser est donc une simple formalité pour nous. La difficulté dans cette démonstration était comme toujours d’adapter le contenu au public et à l’objectif.

Le Festival des Arts Martiaux organisé par Karaté Bushido, Bercy pour ses adeptes, est probablement le plus ancien et le plus grand événement dédié aux disciplines martiales du monde. En conséquence il attire un public large et varié, allant des passionnés aux néophytes venus en famille. Proposer un travail intéressant pour une audience aussi variée était déjà un chalenge en soi. Mais à cela s’ajoutait notre souhait de présenter un contenu donnant des éléments de travail et de réflexion aux pratiquants, et en particulier à ceux de l’Aïkido Kishinkaï. Au final c’est la résolution de ce paradoxe qui a pris l’essentiel de notre temps, la pratique venant tout naturellement entre nous.

 

Un contenu varié et crédible

Un de nos axes de construction a été la variété des formes de travail présentées. La richesse d’un Budo, et de l’Aïkido en particulier, tient à l’universalité de ses principes. Nous avons donc pris le parti de faire vivre les principes du Kishinkaï Aïkido à travers des techniques à mains nues, avec le jo, le ken, le tanto, le naginata et le fukuro shinaï. Hormis l'étendue des outils utilisés, nous avons aussi souhaité présenter des formes de kaeshi waza, de sutemi, en alternant les passages où l’assaillant ou l’attaqué prennent le dessus.

Nous avions aussi à cœur de sortir des démonstrations lisses et acrobatiques qui frôlent parfois la caricature, en étant non pas « réalistes », mais à tout le moins « crédibles ». Nous voulions que la rugosité des mouvements choisis suggère la brutalité d’un affrontement.

 

S’il y a indéniablement nombre d’axes d’amélioration, je reste satisfait du résultat. Nous avons réussi à proposer une démonstration différente des précédentes, qui fut appréciée des néophytes comme des pratiquants en présentant les principes de l’Aïkido et les spécificités du Kishinkaï. La démonstration comme sa préparation ont été de vrais moments de joie avec Isseï, mais aussi mon épouse, Shizuka Sasa-Tamaki qui nous a fait le plaisir de nous accompagner à la flûte.

Merci à Karaté Bushido pour cette nouvelle opportunité, et pour être la vitrine des arts martiaux auprès du grand public depuis plus de trente ans !

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

P Lucas 27/02/2019 09:14

Impressionnant, en effet ça change des démonstrations habituelles.
Dommage que ça file si vite on reste sur notre faim XD

Léo Tamaki 27/02/2019 09:18

Bonjour Pierre,

Content que la vidéo vous ai plue. Pour la longueur, Bercy a fait le choix de présenter un très grand nombre de disciplines, au détriment de leur durée. D'autres démonstrations disponibles sur le net durent plus longtemps :-)