Budo no Nayami

Mickaël Martin, aïkidoka

10 Septembre 2008 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Septembre 2008

Je suis récemment tombé par hasard sur une vidéo d'Aïkido de Mickaël. Une image valant mille mots je vous laisse le plaisir de la regarder. Le uke, Albin, est sans doute son meilleur élève.


Mickaël Martin


Voici aussi le
nouveau site où l'on trouve le détail des cours qu'il donne dans le dojo de maître Tamura.


Quelques photos de
Mickaël en stage.




Mickaël sera présent à la
Nuit des Arts Martiaux Traditionnels 2008 le 11 octobre et j'aurai le plaisir de le voir puisque j'accompagnerai Akuzawa senseï qui se déplacera spécialement pour lévènement. Après Brahim j'ai hâte de le voir en démonstration ;-)


Partager cet article

Commenter cet article

hp 24/09/2009 17:03


merci pour la reponse -je tiens a préciser que je ne fait en aucun cas de polemique au sujet de telle ou telle fedération ou ecole -ayant pratiqué sans  prejugé ffab - ffaaa et iwama - je suis
de plus totalement d'accord sur le fait qu'un uké qui bloque systematiquement ne peut le faire que parcequ'il sait  la technique qui va etre realisée - de plus il est vrai que toute
demonstration a une part de "mise en scene" -comme le disait le fondateur l'aikido est irimi et atemi - mais il est vrai que pour parvenir a cela le chemin est tres long - salutations - que ma
remarque sur la video ne soit  pas considérée comme une critique  - merci


Léo Tamaki 24/09/2009 17:16



Merci HP, il semble que nous soyons plutôt d'accord en fin de compte.

Un problème récurrent lorsqu'on change de courant, et parfois simplement de professeur, est la différence de conception de la pratique et de contexte de travail mis en place. Cela rend parfois
les choses difficiles à comprendre. Une fois cela éclairci le travail est nettement plus facile.

Cordialement,

Léo



hp 24/09/2009 15:00


belle video mais pouvez vous m'expliquer pourquo le uké ne se sert jamais de son autre main libre pour donner un atemi qui stopperait la technique de tori - de plus pourquoi sur la technique irimi
alors que tori ne le tient pas du tout uke se releve pour prendre un atemi dans la figure alors qu'il peut tres facilement continuer sa chute et se degager???les techniques sont tres belles mais si
le uké n'est pas "suiveur"elles semblent bien improbables - désolé de ces remarques mais ayant pratiqué avec des ukés issus de ecole iwama qui ne sont pas "suiveurs" mais puissants dans les
attaques j'ai rencontré de gros problemes sur des techniques effectuées de la facon demontrée - l'atemi du uké arrive trés vite si il pratique en budoka! salutations -







Léo Tamaki 24/09/2009 16:26



Bonjour,

Il y a ici plusieurs éléments à prendre en compte.

Tout d'abord il s'agit de travail libre, ce qui signifie que le uke ne sait pas ce qui va arriver. Ses réactions sont donc d'autant plus spontanées.
Par ailleurs, une fois pris dans la technique il est souvent très difficile de réagir, quelle que soit l'impression que l'on puisse avoir en regardant. L'impression de facilité peut bien sûr
dénoter de la complaisance, mais aussi, lorsqu'il s'agit d'adeptes de talents, démontrer leur véritable niveau. Comme le dit le proverbe, la marque du véritable Aïkido est d'avoir l'air faux.

Il faut ensuite considérer que le travail de l'Aïkido, comme de la très large majorité des arts martiaux japonais, se travaille en kata. Du travail libre peut être introduit sous certaines formes
dans un contexte particulier. Qui n'est pas celui d'une démonstration. Dans une démonstration, que ce soit celles d'Osenseï, de pratiquants d'Iwama, ou de Mickaël dans le cas présent, il ne
s'agit ni d'un duel ni d'un combat.

Concernant le fait de se relever dans Irimi, il nous est facile de considérer qu'il aurait pu faire autre chose qui aurait rendu la technique impossible. Comme pour toutes les techniques
d'ailleurs, et là aussi, indépendamment de l'école.

Bien entendu la complaisance est un véritable problème, j'en conviens. De même que le blocage systématique de techniques qui passeraient si le uke ne savait pas à quoi s'attendre.
Par ailleurs une attaque statique ne correspond pas plus à une situation martiale…

Enfin je ne crois pas qu'il soit intéressant de tomber dans une querelle d'école sur les actions ou réactions des uke. Il y a dans le courant de Tamura senseï des personnes qui attaquent
puissamment ou même, disons-le, bloquent à volonté, même si souvent mon opinion est qu'ils n'ont pas compris le travail demandé.

Bien sûr le uke a la possibilité de donner des atémis. C'est aussi le cas du tori, ne l'oublions pas.

Considérons aussi que chaque école a sa pédagogie et sa cohérence.

Enfin concernant Mickaël il donne de nombreux stages en France et à l'étranger. Il est l'un des très rares dont j'estime la technique et le travail. Pourquoi ne pas aller le rencontrer pour en
juger autrement que par vidéo?

Cordialement,

Tamaki Léo



lilo 07/03/2009 23:09

Bonjour, J'ai découvert votre blog par hasard. C'est agréable de découvrir que vous êtes si proche avec Mickaël. J'ai pu le rencontrer lors d'un stage à Bras. Il est très aimable. J'admire son courage et sa détermination pour arriver au bout de sa passion. Cela ne doit pas être évident. Vous passerez mes félitations et mes encouragements de ma part à votre ami si vous avez une occasion s'il vous plaît. ^^(et que je lui préparerai surement des nems quand il passe à Paris). lol. Sinon, votre blog est génial. C'est toujours super de découvrir que la pratique de l'art martial ne fait pas disparaître ni la sensibilité ni les émotions ni la finesse....Franchement et sincèrement, toutes mes admirations. ^^Bonne continuationLilo

Léo Tamaki 10/03/2009 11:38



Bonjour,

Merci pour la lecture.

Mickaël est en effet un passionné qui n'économise ni son temps ni son énergie. Heureusement les résultats sont là!
Je ne manquerai pas de lui faire part de votre appréciation.

Très bonne pratique,

Léo



Shotokan 11/09/2008 12:19

Bonjour Leo,Comment vas-tu?Belle pratique que celle de ton ami Mickael. C'est appréciable de voir qu'il existe encore des personnes qui respectent les traditions du Budo et qui investissent leur vie pour perpétuer celà.Au fait je me suis arrangé avec Issei. Tout est en ordre et je vous remercie grandement tous les deux. En échange Issei me réclame mon petit doigt :-))Effectivement ce ne sera que "partie remise". J'essayerai si possible de venir à la NAMT en octobre. Peut-être pourrions-nous nous rencontrer à ce moment là?Bonne continuation dans ta rechercheAmicalementP.S: super ton article dans Dragon sur sensei Kono.

Léo Tamaki 14/09/2008 23:34


Bonjour Shotokan,


Il est clair que pour Mickaël c'est l'investissement d'une vie.

Pour la NAMT j'y serai en tant qu'accompagnateur d'Akuzawa senseï aussi je ne pense pas trop pouvoir me libérer. Cela dit il y aura normalement un stage avec lui donc si tu y participes... Sinon
partie remise ;-)

Amicalement,

Léo




Antoine 11/09/2008 12:09

Très belle vidéo, pas besoin de mots, on constate assez rapidement son niveau...Je suis heureux de savoir qu'il s'occupera de la démonstration d'aïkido pour la NAMT 2008.Très heureux également de savoir qu'Akuzawa senseï viendra faire une démo! Merci!

Léo Tamaki 14/09/2008 23:31


Oui je pense que ce sera une soirée très intéressante.

Léo