Budo no Nayami

Aiki Vs MMA, Florent Betorangal et Léo Tamaki

8 Juin 2014 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

J'ai été contacté il y a quelques semaines par Frédéric Rousseau de Kombat Sport, chaîne dédiée aux arts martiaux et sports de combat du bouquet Canal+. Il me proposait de passer dans son émission "Gong", pour un reportage intitulé "Aiki versus MMA"… Intrigué j'ai regardé attentivement les épisodes précédents, "Taekwondo Vs MMA", et "Taiji Vs Luta", que j'ai trouvé bien faits. Si le titre "X Vs Y" est spectaculaire et pouvait laisser penser à une confrontation testostéronée pour ajouter un chapitre au vain débat de la meilleure discipline, la réalité était toute autre. S'il y avait bien un peu de sparring bon enfant, les adeptes qui se rencontraient venaient avant tout présenter certains aspects de leur pratique dans le respect de l'autre, et j'ai donc accepté avec plaisir cet échange.

 

 

Leo Tamaki Florent Betorangal 05

 

 

Tournage

C'est le mardi matin qui suivait la semaine du Kishin Taïkaï, de l'Aïki Taïkaï et de la Nuit des Arts Martiaux Traditionnels qu'eut lieu le tournage. Ayant perdu 3 kilos en cinq jours, dormi une moyenne de quatre heures par nuit et pratiqué 7 heures par jour, j'avoue que je n'étais pas bien frais en arrivant. Mais comme toujours, une fois le keïkogi enfilé, toute la fatigue disparut.

 

Le tournage fut assez original, dans la mesure où rien n'avait été prévu, à part la rencontre entre le champion de Mixed Martial Arts (MMA) Florent Betorangal, et moi-même. S'il nous a demandé quelques plans particuliers, le reste du temps le cameraman tournait autour de nous, photographiant et filmant sous les angles les plus divers. L'échange fut donc très informel. Au visionnage du reportage j'ai d'ailleurs été surpris par mon vocabulaire très familier. Je crois néanmoins que l'absence de directives et l'oubli de la présence des caméras ont fait gagner en naturel ce qui a pu être perdu dans l'élégance de l'élocution.

 

 

 Leo Tamaki Florent Betorangal 08

 

 

Présentations techniques

Mon alter ego, Florent, est un champion de MMA. A son arrivée je lui ai demandé ce qui l'intéresserait de voir, et nous sommes rapidement entrés dans le domaine controversé de l'efficacité de l'Aïkido. Nous avons vu quelques mouvements contre des frappes et des amenés au sol qui, je crois, lui ont faire entrevoir l'efficacité martiale de la discipline. Nous avons aussi un peu travaillé au sabre, car comme  nombre de combattants, il éprouvait une attirance instinctive pour cette arme mythique.

 

 

Leo Tamaki Florent Betorangal 01

 

 

Nous sommes ensuite passés à la découverte de la partie technique du MMA. Florent m'a présenté un éventail large de ce qui se fait avec des amenées au sol, des dégagements et des soumissions, notamment sur les clés de jambes qui m'intéressaient.

 

Parallèles

Il est évident que la nature de l'Aïkido et du MMA est très différente. Ces disciplines ont été créées dans des contextes différents, pour des objectifs différents. Il n'en reste pas moins que beaucoup des qualités développées telles que la capacité d'adaptation sont communes, de même que des éléments techniques comme la pression constante, la légèreté et la mobilité.

 

 

Leo Tamaki Florent Betorangal 07

 

 

Florent Betorangal

Si j'avais déjà quelques vagues notions de ce qu'est le MMA, j'avoue que c'est beaucoup grâce aux qualités de pédagogues de mon alter ego que j'ai pu apprécier encore plus la richesse de ce travail. S'il est malheureusement trop commun de voir les champions de MMA mésestimés et pris pour des brutes agressives, la rencontre d'hommes comme Florent prouve à quel point ces clichés ne reposent sur rien. Florent est non seulement un athlète professionnel exceptionnel, mais également un technicien brillant, un pratiquant ouvert, respectueux, et un homme à l'esprit fin. Si vous souhaitez découvrir le MMA, allez sans hésiter suivre les cours qu'il débutera à la rentrée. 

 

 

Leo Tamaki Florent Betorangal 06

 

 

C'est ça l'esprit de l'Aïkido?!!!

Tous les pratiquants qui me connaissent savent à quel point la bienveillance et la douceur sont des éléments fondamentaux de ma recherche. Elles sont la mise en action de l'esprit d'amour et de compassion qui sont au cœur de l'Aïkido. C'est un élément que j'ai pourtant délibérément négligé lors de la présentation de la discipline.

 

Lorsque je fais une démonstration, j'ai à cœur de la faire en fonction de l'audience. Je présente ainsi les choses de façon différente selon les occasions. De même que, lorsque j'écris je le fais en fonction du type de lectorat, et un texte s'adressant à des experts ou des néophytes aura ainsi ses propres spécificités. Et c'est de la même manière que j'ai abordé cette émission. Je savais que le public serait principalement celui d'amateurs de sports de combat. Loin d'être inconnu, le message d'amour d'Osenseï est finalement ce qui a souvent phagocyté l'image que ces pratiquants ont de l'Aïkido, leur faisant considérer les Aïkidokas comme des danseuses, ou tout du moins des personnes se contentant de s'adonner à des techniques chorégraphiées dans le confort du dojo.

J'ai souhaité montrer les racines méconnues de notre discipline. Leur faire entrevoir l'efficacité qui a fait d'Osenseï le Budoka légendaire que nous connaissons aujourd'hui. Cette efficacité qui n'est selon moi que la première marche, et la moins importante, d'un long escalier. Mais une première marche que j'estime nécessaire, et qui a en outre le potentiel d'attirer à la discipline des gens brillants qui auront le loisir de découvrir par la suite la beauté et la force de la compassion. Car ce sont aujourd'hui les jeunes pratiquants qui sont trop souvent absents des tatamis. Des jeunes qui, comme Tamura Nobuyoshi, Noro Masamichi ou Tada Hiroshi à leur époque, seraient attirés par l'efficacité martiale et comprendraient avec le temps le véritable sens de la Voie d'Osenseï …

 

 

Leo Tamaki Florent Betorangal 04

 

 

Ce numéro de Gong est multi-diffusé jusqu'au 4 juillet. Il sera ensuite disponible sur Youtube.

       

 

 

 

Merci à Thomas Vercellino d'avoir participé à cette émission.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

youri 18/11/2014 12:03


Merci pour le partage. youri.

Léo Tamaki 18/11/2014 13:04



Merci pour la vision ;-)


 


Léo



Yann Brassart 12/07/2014 18:58


Cher Léo,


Je voulais partager ce que m'a dit il a quelques années un professeur d'Urayasu pour illustrer votre discours sur ikkyo. Il m'expliquait que la forme que font tout les pratiquants d'aikido était
un raccourci; avoir une vrai immobilisation là dessus, il n'y avait que Osensei qui y arrivait. Il m'a montré alors une autre forme d'immobilisation avec la nuque calée par le tibia et une cle
sur le bras.


Sur cette vidéo, c'est la deuxième fois seulement que j'entends parler de la stylisation de ikkyo depuis mes débuts.


Merci


Yann

Léo Tamaki 27/08/2014 08:23



Cher Yann,


 


Merci pour cette anecdote ;-)


 


Léo


 



Xavier 01/07/2014 21:17


Bonjour,


Souvent je préfère ne pas intervenir mais là...


MERCI ! Un grand MERCI pour dire clairement ce que tellement de pratiquants d'aikido refusent d'entendre, en faisant un retour aux sources salutaire. L'exemple d'ikkyo est typique : dire que
l'aikido s'est "stylisé" par rapport aux mouvements d'origine, que certains mouvements ne sont pas fonctionnels "en l'état", c'est souvent quelque chose de très mal vu aujourd'hui...


Et pas d'inquiétude pour le langage "familier", au contraire je trouve que ça révèle la sincérité de l'approche (bien que ça soit bien éloigné du "toujours socialement correct" si cher à nos amis
japonais !).


Donc, encore merci pour cette remise au point et ces explications très intéressantes.

Léo Tamaki 03/07/2014 12:57



Bonjour Xavier,


 


Merci pour ton message. Je sui sheureux que tu aies apprécié la vidéo et les réflexions que je mène :-)


 


Léo


 



john 26/06/2014 17:59


Bonjour  Léo,


merci d'avoir partager ce moment avec nous.garder l'esprit ouvert ,regarder dans toutes les directions ce qui peut nous enrichir.quant au plaisir, il est évident ,dans vidéo, que vous êtes
content d'être tous les deux.


 


john

Léo Tamaki 03/07/2014 12:56



Bonjour John,


 


Merci pour ton message. Je crois en effet que l'on peut trouver des enseignements dans les endroits les plus innatendus.


Et c'est clair, j'ai passé un très bon moment avec Florent, et je coris qu'il s'est bien amusé aussi :-)


 


Léo


 



ian 19/06/2014 16:30


La musique, la mise en scène et le montage sont vraiment sympa. Effectivement il y a un partage des techniques et des contextes et c'est vrai que le langage comme"bousiller" la lame c'est rigolo.
Je reconnais que la gent féminine appréciera que même l'aikido"ka" est "gaulé" comme le mec MMA ;-). J'aurais tout même bien aimé avoir un échange sur le ressentit de chacun par rapport à la
technique de l'autre (un peu comme les autres émissions pour donner du relief par ce regard différent). En tout cas merci de ramener du sens martial à l'aikido avec autant de "fun".

Léo Tamaki 20/06/2014 01:51



En effet nous n'avons pas fait de "débriefing". Je ne peux pas m'avancer pour Florent, mais je crois qu'il a passé un bon moment. De mon côté je me suis aussi bien amusé, et je l'ai trouvé très
bon. Nul doute que s'il se mettait à l'Aïkido, beaucoup n'auraient plus qu'à se cacher :D


 


Amicalement,


 


Léo


 



fayçal 18/06/2014 11:49


Très belle vidéo et j'apprécie particulièrement l'humilité des deux participants (tout comme la qualité de vos articles).


Encore bravo !


"Vocabulaire familier" ? Ah, à 3:25, vous avez eu un moment d'hésitation entre "parties" et..."couilles" 

Léo Tamaki 18/06/2014 12:04



Merci pour le visionnage et la lecture ;-)


 


Léo


 



Oscar 18/06/2014 06:29


Hello!, Pease, ¿Any body know when is the program? Thanks.

antony 17/06/2014 21:14


Bonsoir Léo,


Bonne initiative! D'accord les esprits les plus fermés le resteront-ils peut être mais si quelques personnes (beaucoup...) peuvent voir la pratique de l'Aïkido et du MMA avec un regard différent
et sans préjugé en la défaveur de l'un ou de l'autre, alors cette "confrontation" aura été bénéfique aux deux disciplines. A bientôt et repose toi un peu quand même ;)


Antony.

Léo Tamaki 18/06/2014 12:03



Merci Antony.


 


Promis je me reposerai ;-)


 


Léo