Budo no Nayami

Le chemin d'Arthur Boorman vers la réappropriation de son corps

25 Février 2010 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Vidéos

Arthur Boorman est un vétéran de la guerre d'Irak. Devenu handicapé suite à une blessure il sera dès lors obligé de marcher avec des béquilles. Jusqu'au jour où il décide de se réapproprier son corps…




La vidéo présente l'entraînement d'Arthur sur une durée de 9 mois pendant lesquels il perdra plus de soixante kilos et arrivera non seulement à remarcher sans béquilles mais à courir!


Arthur Boorman 01

La méthode utilisée par Arthur, le YRG fitness a été créée par… Diamond Dallas, un ancien champion du monde de… catch. Il s'agit d'un mélange de Yoga, Pilates, arts martiaux, etc… Il est clair que j'aurai préféré qu'Arthur ait recouvert ses facultés grâce au Taï Chi ou à un Yoga plus traditionnel car je suis toujours un peu dubitatif quand je vois de tels mixages. Mais le résultat est là. Arthur s'est investi dans une pratique qui lui a permis de redevenir autonome et probablement de bien mieux profiter de sa vie.


Merci Vincent.



Partager cet article

Commenter cet article

bb 18/08/2015 14:14

bonjour
en effet c'est spectaculaire ! j'aimerai savoir si quelqu'un qui a une arthrose très avancée (à qui on conseille une prothèse des deux genoux) peut arriver à ce résultat ?
merci

Léo Tamaki 23/08/2015 11:20

Bonjour,

Malheureusement je ne saurai vous renseigner sur ce point. Je vous invite toutefois à ne jamais abandonner, et toujours conserver espoir. Nul doute que vous rencontrerez nombre de personnes qui vous diront que votre situation est sans issue. Pensez alors à Arthur Boorman, continuez votre chemin et persévérez.

Voici un autre article qui pourra vous intéresser :
http://www.leotamaki.com/article-aikido-et-mal-de-dos-123182519.html

Bon courage,

Léo

Montaine 26/02/2010 11:46


Cher Léo,

Impressionnant!
Emouvant aussi...

Respect! comme on dit chez les djeun's

Je crois que des ressources profondes et insoupçonnées  sommeillent en l'homme et qu'un accident de vie permet, parfois, de les réveiller.
Bien que je comprenne et partage tes réserves (et vas-y que je te fais du neuf avec du vieux), ne chipotons pas trop sur la méthode qui a servi à les canaliser.
Le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle marche! Enfin, lui surtout, il marche, il courre même!!!!
(oui c'est pourri comme jeu de mots, je sais)

je remarque aussi qu'Arthur a bénéficié d'un soutien félin  certain ;)

Bizzz

Montaine 


Léo Tamaki 01/03/2010 23:12



Chère Montaine,

Impressionant... émouvant... inspirant...

Respect oui pour cet homme qui a su trouver en lui la force de se surpasser.

Bises,

Léo



Olivier Gobert 26/02/2010 10:40


Salut Léo
Je n'ai qu'une chose a dire : respect  !  ( quel leçon de vie ! )
Merci a toi pour ce blog , tjr très intéressant , une fenètre ouverte sur les arts martiaux et la vie .
Une bonne continuation
Ol 


Léo Tamaki 01/03/2010 23:11



Bonjour Olivier,

Merci pour la lecture!

Amicalement,

Léo



Erwan 25/02/2010 20:56


Bonsoir Leo,
impressionnant le chemin parcouru par Arthur Boorman. On imagine sans peine (enfin non...dur à imaginer quand on ne l'a pas vécu) les barrières physiques et psychologiques qu'il a du affronter.
Quand au site YSL euh...no comment...ce qu'on voit dans la video est surtout du yoga non? Enfin c'est avant tout le chemin d'un homme, et c'est ça le plus beau...
Amicalement
Erwan
PS : Est ce que tu connais les dates exactes des master class à venir? Merci.


Léo Tamaki 26/02/2010 03:18



Bonsoir Erwan,

Impressionant en effet. A se demander si j'ai effectué autant de chemin depuis que j'ai débuté la pratique.

Oui cela ressemble surtout à du Yoga. Si en parcourant rapidement le site je n'ai rien vu de révolutionnaire je crois que le point fort est que Dallas sait motiver les gens. Sa voix me rappelait
d'ailleurs celle d'Anthony Robbins.

Concernant les Master Class à venir il y aura Akuzawa senseï les 29 et 30 mai, Kono senseï les 19 et 20 juin et quelques surprises à venir ;-)

Léo



SeB 25/02/2010 20:12


Bonjour Leo,

c'est superbe de voir cet homme reprendre son corps, sa vie en main, je le vois aussi avec ma femme qui vit a peu pres la meme chose. Elle ne pouvait plus marcher mais va beaucoup a present. Le
mental, l'esprit contribuent beaucoup a cette reussite. Belle video, merci.

Amicalement,

SeB


Léo Tamaki 26/02/2010 03:15



Bonjour SeB,

Magnifique exemple en effet.

Je regrette d'apprendre que ton épouse et toi traversez une telle épreuve. Je lui souhaite le meilleur et un rétablissement encore plus spectaculaire que celui d'Arthur.

Amicalement,

Léo



Vincent 25/02/2010 14:15


J'ai toujours les larmes aux yeux quand je regarde cette vidéo (la musique aide bien, il faut dire !). C'est en tout cas une formidable motivation quand je sens un coup de mou ou un coup de
blues.
Quant au fait que cette méthode soit un joyeux mélange... Après tout, ne soyons pas plus royalistes que le Roy ou plus traditionnalistes que les Maîtres de nos Traditions !
Tout est bon si :

1 - c'est intelligemment composé et dans le respect des spécificités de chacun

2 - on s'y investit à fond dans le but de se dépasser et s'améliorer soi-même

Ce qui, je crois, rejoint la définition de M. Tokitsu Kenji en ce qui concerne le Budo.

Vince.


Léo Tamaki 26/02/2010 03:14



Oui la musique me plaît aussi et colle parfaitement aux images. Effectivement c'est une vidéo qui remet les choses en perspectives lorsqu'on se laisse abattre pas une petite contrariété, un petit
bobo...

Quand à la méthode, le moins qu'on puisse dire est qu'elle porte ses fruits ;-)

Léo



Jean-Claude 25/02/2010 11:16


Cher Leo,

Autant je n'aime pas les exemples "spectaculaires" pour le côté "patohs" dégoulinant, autant la détermination de cet homme à retrouver sa dignité est belle à voir. Car au delà du scepticisme que je
partage avec toi sur les mixages de pratique, c'est surtout la volonté de cet homme à se réapproprier son corps que j'admire. Ma femme m'a demandé : "c'est pour plaire à quelqu'un que tu pratiques
tes exercices physiques ?", à quoi je lui ai répondu : "oui, déjà à moi même et aussi à toi". Et pourtant, je n'ai pas de poids à perdre, ma pratique martiale suffirait à me rendre "fit" (comme
disent les anglo saxons). Mais l'idée de me réapproprier mon corps, à être conscient de ses capacités et à en être fier (sans pour autant parader) suffit à justifier de m'investir dans ce genre de
pratique. Après YRG ou taichi ou autre, le tout est de prendre la méthode où on ne devient pas dépendant d'un gourou quelconque. Si en plus, on se construit un corps de "budoka" avec l'esprit qui
va avec, c'est la cerise sur le gâteau mais à chacun ses ambitions.
Merci pour ce post,

Jean-Claude


Léo Tamaki 26/02/2010 03:11



Cher Jean-Claude,

Oui j'ai trouvé sa détermination belle et émouvante. J'espère avooir sa force si je me retrouve un jour dans sa situation.

En effet au final la méthode porte ses fruits, n'est-ce pas l'essentiel.

Merci pour la lecture,

Léo



Tangi 25/02/2010 09:11


O !

Retour d'un séjour ski avec 55 djeuns ! Je pars et il n'y a plus de commentaires sur tes articles ?! XD

Comme toi  j'airai préféré (on est un peu chauvin, non ?) un rétablissement centré sur une pratique, mais il faut s'incliner (c'est la règle au japon, non ? .-)),

Cela confirme aussi , pour moi deux choses :
nos corps ont des capacités que l'on a du mal à se les imaginer et encore plus a faire vivre tout au long de notre vie, hélas...mais...;
deuxièmement, un travail régulier et ciblé et guidé (au moins au début) permettra d'enlever scories du diamant.

Sore dja matta.
Tangi


Léo Tamaki 26/02/2010 03:04



Ha ha, le roi des commentateurs :D

Bon retour ;-)

Léo