Budo no Nayami

Léo Tamaki à Saint Maur, 29 mai 2011

22 Mai 2011 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #STAGES

Je serai dimanche matin à Saint Maur sur l'invitation du club d'Aïkido VGA – Nocquet où enseignent Jean-Pierre Datigny et Jacques Guérin du GHAAN.

 

Le GHAAN, Groupe Historique d'Aïkido André Nocquet, rassemble les élèves de l'un des plus importants pionniers occidentaux de la discipline. Pratiquant le Judo sous la direction de Kawaishi Mikinosuke, André Nocquet découvrira l'Aïkido avec Mochizuki Minoru puis Abe Tadashi. Il partira finalement au Japon étudier sous la direction directe de Ueshiba Moriheï, le fondateur de l'Aïkido de 1955 à 57.

 

 

André Nocquet 01

Ueshiba Moriheï et André Nocquet

 

 

André Nocquet participera activement à la diffusion de l'Aïkido et du message de son fondateur.

 

 

"N'ayons pas peur de ceux qui ne nous ressemblent pas et dont les propos ont des résonances inconnues à notre niveau d'entendement. C'est avec "EUX-MÊMES" que nous sommes appelés à nouer des relations nouvelles et fructueuses. Découvrir que les "AUTRES" sont nos "SEMBLABLES" en dépit de leurs "DIFFÉRENCES" voilà l'essentiel de la pensée profonde du Fondateur de l'Aïkido, O SENSEI Morihei UYESHIBA. Nous découvrirons alors : LA RICHESSE DE NOS DIFFÉRENCES."

 

André Nocquet

 

 

Date: 29 mai

 

Lieu: Centre sportif Gilbert Noël

52 avenue Didier

94100 Saint Maur

 

Horaires: 9h00 à 12h00

 

Participation: 10€

 

Renseignements: 06 62 88 56 94

 

Affiche photo v2

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

thomas 07/06/2011 00:31



Bonjour,


je tenais à vous remercier pour ce stage.


Je pratique l'aikido depuis le mois d'avril et vous m'avez déjà une sérieuse option pour la direction à suivre dans ma pratique.


J'ai apprécié votre douceur et la maitrise de votre corps et encore plus votre pratique presque ésotérique.


Je vous remercie encore en attendant vos prochains stages avec impatience auxquels je ne manquerais pas d'assister.


toma



Léo Tamaki 07/06/2011 12:32



Bonjour Toma,


 


Merci pour ton message et ta présence au stage. Si le cours a pu te donner quelques pistes et une motivation supplémnetaire alors il a plus que rempli son objectif ;-)


 


Au plaisir de repratiquer avec toi,


 


Léo


 



Marc Lemoine 01/06/2011 20:02



J'en profite pour poser une question purement pratique.


L'affiche annonce un stage ouvert à tous... Néanmoins un Asterix... (le Gaulois) précise que le stage est réservé aux licenciés en Aïkido (assurés).


Moi qui suis "Ronin" depuis 15 ans (c'est à dire que je pratique en dehors tous contextes fédéraux), je fais comment pour participer à ce genre de stage????


Merci pour la réponse. Marc



Léo Tamaki 02/06/2011 17:44



Concernant l'ouverture des stages elle varie en fonction des organisateurs. Je crois que ce que cela signifiait ici et que le stage était ouvert aux licenciés d'Aïkido OU aux pratiquants assurés,
ce qui est bien la moindre des choses. Il y a apparemment eu des gens venant de groupes divers et variés même s'il me semble qu'il n'y a pas eu de personne sans affiliations. Je pense toutefois
que cela n'aurait pas posé de problèmes.


 


A titre personnel je n'exige pas d'affiliation mais une assurance couvrant la pratique sportive. Le mieux dans votre cas est de contacter les organisateurs des stages qui vous intéressent et de
leur poser la question.


 


Cordialement,


 


Léo


 



Marc Lemoine 01/06/2011 19:37



« N'ayons pas peur de ceux qui ne nous
ressemblent pas et dont les propos ont des résonances inconnues à notre niveau d'entendement etc etc etc …… «.   Reste  à prouver qu’il avait raison ??????  Personnellement, quand
les différences en arrivent à vouloir me détruire, je les combats et les détruis avant….  Le véritable AÏKI du Daïto ryu (origine de l’ Aïkido) ne
consiste-t-il pas à agir avant que la puissance adverse ne soit incontrôlable ???


Très amicalement.
Marc.



Léo Tamaki 02/06/2011 17:41



Bonjour,


 


Le sentiment que j'ai est que maître Nocquet nous invite à aller au-delà des apparences et à dépasser nos peurs pour découvrir l'autre. Rien ne prouve bien entendu qu'il avait raison. C'est
toutefois une attitude que j'apprécie et que j'essaie de faire mienne.


 


Lorsque "les différences en arrivent à vouloir (nous) détruire" se posent alors d'autres questions. La proposition d'André Nocquet visait je pense à ne pas créer de telle situation justement en
s'ouvrant. Eteindre le feu avant qu'il ne se développe ou même ne pas lui donner l'opportunité de naître... Il arrive toutefois que notre ouverture et notre bienveillance ne soient pas
suffisants. On peut alors adopter les paroles du Dalaï Lama:


"Si vous êtes pleins de compassion, alors la violence est permise pour se défendre."


http://www.leotamaki.com/article-36991347.html


 


Quant à la nature de l'Aïki, elle est véritablement fonction de l'enseignant, encore plus que de la discipline, et je n'ai à ce jour pas rencontré deux maîtres qui m'en donnent la même définition
ou me fassent sentir la même chose ;-)


 


Amicalement,


 


Léo


 



Arnaud Voinier 30/05/2011 10:24



Merci Léo, quel stage étonnant !


Gros travail sur le relâchement avec des exercices surprenants très "tactiles" et "sensoriels" visant à gommer les tensions, les contractions avec notamment un travail en aveugle... grande
première pour beaucoup d'entre nous !


Je recommande vivement, nous étions un public très varié (Ghaan, FFAB, 2F3A et une autre fédé que j'ai oublié) et tous ont témoigné leur plaisir d'avoir pu expérimenter ainsi cette recherche
d'apaisement et de bienveillance faisant référence aux messages délivrés par A. Nocquet (si j'ai bien compris ta thématique ;-))


A titre personnel j'avoue avoir eu des petits moments de frustration et d'impatience (habitué que je suis à une pratique plus conventionnelle), mais bien vite gommés par le plaisir d'avoir pu
expérimenter quelque chose de nouveau et de si déroutant.


Merci encore et chapeau bas !



Léo Tamaki 02/06/2011 17:23



Cher Arnaud,


 


Merci pour ton message. Je suis heureux que le travaill t'ai plu :D


 


J'ai en effet voulu faire un lien avec la façon dont je percevais l'enseignement de maître Nocquet. Une façon de lui rendre hommage de façon discrète.


 


Quant à la frustration elle est bien normale :D En général je garde aussi une partie du temps pour un travail plus libre et dynamique mais en 3 heures j'ai préféré introduire quelques axes de ma
recherche actuelle.


 


Merci pour ton aide et l'ouverture d'esprit.


 


Au plaisir de te revoir.


 


Amicalement,


 


Léo


 



Jean-Luc 26/05/2011 00:19



C’est un très beau message d’André Nocquet que tu as publié, qui montre ici au travers de l’Aïkido, l’approche universelle de nous-mêmes au travers des autres, et des autres au travers de
nous-mêmes.


A dimanche, au plaisir de te revoir.



Léo Tamaki 26/05/2011 03:24



Il semble qu'André Nocquet ait beaucoup écrit. Il avait en tout cas sans aucun doute le sens de la formule et nous livre en quelques mots un point qui me semble fondamental.


 


Au plaisir de te revoir dimanche ;-)


 


Amicalement,


 


Léo