Budo no Nayami

Maître Mochizuki Hiroo en démonstration au stage des experts japonais

7 Octobre 2011 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

La Fédération Française de Karaté et Disciplines Affinitaires (FFKDA) organise régulièrement un stage animé par les experts japonais de la discipline vivant en France. L'événement attire toujours une foule considérable et permet aux experts de l'archipel de partager et se retrouver. C'est une initiative que j'apprécie beaucoup car elle permet aux pratiquants d'ouvrir leur horizon.

 

Jack qui anime le blog Shinryu y était encore cette année. Il a pris plusieurs vidéos des démonstrations que vous pouvez retrouver sur sa chaine Youtube.

 

Voici celle de Mochizuki Hiroo, fondateur du Yoseïkan Budo, qui pratiqua entre autres sous la direction de Ueshiba Moriheï.

 

 

 

 

Je ne suis pas particulièrement fan du combat souple pratiqué régulièrement. On en voit toutefois ici une excellente démonstration. A noter en particulier le magnifique sutemi à 0,39.

Mochizuki senseï a… 75 ans!

 

 

hiroo-mochizuki.jpg

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

pelissier 10/10/2011 22:41



bonsoir et votre stage c'est bien passé j'espère...avant de partir à besançon cause boulot (ce qui explique mon abscence sur tatamis de votre dojo) merci d'avoir
fait un article sur Mtre Mochizuki, si je suis assez sévère avec le Yoseikan (que j'enseigne) j'ai une affection particulière pour lui car, pour avoir fait de nombreux stages avec lui j'ai
toujours vu un homme heureux de pratiquer et de transmettre, même si parfois j'ai l'impression que c'est dans le désert...disons qu'il aurait pu sereinement vivre sur ses acquis mais qu'il à pris
le risque de suivre sa "voie" et c'est très bien...


bien à vous, Pelissier jean philippe



Léo Tamaki 13/10/2011 01:30



Bonsoir,


 


Le stage s'est très bien passé merci :D


 


Je comprends votre attachement pour Mochizuki senseï. C'est un pratiquant que je respecte beaucoup et qui, comme vous le dites, n'a jamais eu peur de prendre des risques. Un bel exemple.


 


Amicalement,


 


Léo