Budo no Nayami

Philippe Cocconi

2 Janvier 2010 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

Je parle régulièrement sur Budo no Nayami de maîtres et de pratiquants que j'apprécie. La publication de photos de la NAMT par Sébastien me donne l'occasion de parler aujourd'hui de Philippe Cocconi.


NAMT09 Cocconi C 002

Philippe est l'un des budokas que j'apprécie le plus, tant au niveau de sa pratique que de sa personnalité. Il pratique l'Aïkido, le Iaïdo, le Jodo mais aussi la boxe thaïe, le Jujitsu brésilien et... la calligraphie. Les maîtres et experts dont il m'a le plus parlé et dont je retrouve la marque dans sa pratique sont Tamura Nobuyoshi, Nishio Shoji, Kuroda Tetsuzan et Malcolm Tiki Shewan.


NAMT09 Cocconi C 001

Une chose très intéressante avec Philippe est que, contrairement à Brahim avec qui nous partageons souvent la même vision de la pratique, ses opinions sont souvent très différentes des miennes. Cela nous a plusieurs fois donné l'occasion d'échanger longuement dans des discussions passionnantes.

Un second point que j'apprécie est le fait que Philippe se remet en question, notamment en combattant régulièrement dans diverses disciplines telles que la boxe thaïe ou le Jujitsu brésilien. Cette expérience du combat qui fait, à mon sens, défaut à beaucoup trop d'experts en Aïkido, a marqué sa pratique. Son Aïkido est vif, incisif, parfois rugueux mais toujours vivant.


NAMT09 Cocconi C 004

Cela peut sembler puéril mais j'ai le sentiment que le combat est l'un des moyens les plus directs de connaitre le cœur d'un homme. Lorsque j'ai combattu avec Philippe j'ai aimé ce que j'ai découvert de lui.

Philippe travaille énormément dans le domaine de la sécurité, notamment en tant que formateur. Fidèle à lui-même il préfère démontrer que faire de longs discours. Il est l'un des très rares capables de faire le lien entre l'Aïkido et le combat dans les actes.


NAMT09 Cocconi C 003

Aussi entier dans la vie que dans la pratique Philippe n'est pas très apprécié dans les structures fédérales excepté en Ile-de-France. C'est regrettable et j'espère que cela changera car c'est un véritable chercheur.


Partager cet article

Commenter cet article

Christophe 14/09/2010 10:59



Bonjour Léo,


Philippe va-t-il finalement de nouveau enseigner ? Si oui, as-tu des informations à nous fournir ?


Amicalement


Christophe



Léo Tamaki 16/09/2010 03:28



Bonjour Christophe,


 


Philippe a en effet repris les cours dans le 14ème mais il ne m'a pas laisé l'adresse exacte.


Si les infos sont à jour c'est ici:


http://www.aikido-paris-idf.org/?page=dojo&FicheDojo=143&DojoCp=75014


 


Amicalement,


 


Léo


 



Farouk 05/01/2010 01:45


Salut Léo,

Tout d'abord, meilleurs voeux et te souhaite plein de bonnes choses... amour, budo, abondance, joie, promesse...ainsi que la parution de ton futur bouquin.

Merci pour ton article sur Osoji ! Que dire... supa ! (avé l'accent japonais).

Concernant Philippe,
Effectivement, c'est une personne qui pratique, qui cherche, qui expérimente, qui vit sa pratique... Et j'insiste sur le fait qu'il vit intéssément sa pratique.
Il a cotoyer les meilleurs !
Maintenant il fait et vit son ou ses budo. Il a largement le niveau.
Il est contesté, critiqué et j'en passe.
L'essentiel, c'est qu'il fasse ce qu'il aime et ce qui l'inspire.
C'est quelqu'un de créatif.
Ceux qui le critique, conteste sa passion reconnue (la beauté est dans l'oeil de celui qui regarde) les ayatolas des budos pour ne pas dire intégristes d'une forme exigüe peuvent aussi faire preuve
de créativité, prendre exemple.
A bon entendeur
C'est facile d'être contre n'importe quoi et qui que ce soit !
Je n'en connais pas beaucoup qui ose se lancer et affirmer leur ressenti.
Philippe fait partie de ceux là !

A bonne entendeur !
Et toi Léo tu fait partie de ceux-là aussi !

N'écoute que toi et ce que te dit ton coeur !
Il n'y a que ça de vrai !
La pensée unique n'est valable que pour les manipulateurs (et encore), pour les ignorants et ceux qui pensent savoir... observez mon regard ! lol
Je ne te fais ni morale ni leçon ! T'es assez grand pour ça l'ami !

Merci pour tout ce que tu fais !

A toi, l'homme qui valaît les 3 milliards !

Milliards de quoi... lol




Léo Tamaki 08/01/2010 15:15



Salut Farouk,

Très bonne année à toi!

Tout à fait d'accord avec ce que tu dis sur Philippe. Un passionné qui ne laisse pas indifférent.

Prends soin de toi ;-)

Amicalement,

Léo



Christophe 02/01/2010 20:48


Bonjour Léo,

Tout d'abord tous mes voeux pour cette nouvelle année à toi ainsi qu'à tes lecteurs que j'imagine de plus en plus nombreux.
Je suis heureux que tu rendes un peu justice à Philippe qui, comme tu dis si bien, est un de nos "experts" les plus épatants tant sur le plan technique que sur le plan humain. Etant un pratiquant
occasionnel à ses côtés, j'ai souhaité pendant plusieurs années intégrer son dojo de Charenton. L'année où je me suis décidé, il décidait de partir vers de nouveaux horizons ! Cà m'apprendra à
tergiverser bêtement...
Qu'il soit assuré que, s'il ouvre un nouveau dojo, il ne tardera pas à me voir débarquer (tant pis pour lui)

Merci pour ce site

Bien cordialement 


Léo Tamaki 03/01/2010 12:22


Bonjour Christophe,

Merci pour tes voeux et très bonne année à toi aussi!

Je regrette que tu n'aies pas pu profiter plus de l'enseignement de Philippe mais il semble qu'il se réoriente vers l'enseignement. Tout espoir reste donc permis ;-)

Merci pour la lecture.

Bien cordialement,

Léo


Ivan 02/01/2010 17:16


Cher Léo,
Je ne peux évidemment que saluer cet article. Personne quasiment ne rend justice à Philippe, sauf tous ceux qui sont passés par ses mains, ses anciens élèves comme ses étudiants occasionnels lors
des stages. Dès la première rencontre, les pratiquants sont généralement abasourdis par la vitesse, le sens du timing, la précision et la capacité combative.
J'ai mille et une anecdotes à son sujet évidemment pour avoir passé 13 ans à ses côtés, mais je garde de lui l'incroyable entièreté de sa personnalité. Il fait toujours ce qu'il pense, ne s'embête
jamais de demander quoi que ce soit à qui que ce soit. Il a vécu 15 ou 16 ans d'enseignement professionnel de l'aïkido sans jamais rien faire d'autre. Il a mangé de la vache enragée tout le temps,
n'avait jamais de quoi finir le mois, continuait à étudier le jodo, le iaido, l'aikido et la calligraphie sans jamais se demander ce qu'il allait manger le lendemain.
Aujourd'hui, après un détour par d'autres voies que tu cites, il cherche à revenir dans le monde de l'aïkido, à réouvrir un dojo, mais alors que tous le connaissent en île de France et bien
au-delà, personne ne semble lui tendre la main pour l'aider et cela me fait enrager. Moi de Bruxelles je ne peux rien faire, aussi j'espère que nombreux seront les lecteurs qui vont lire ces mots
et tout faire pour le réclamer à corps et à cris dans leurs dojos.
 


Léo Tamaki 02/01/2010 17:58



Cher Ivan,

Philippe est en effet un homme entier qui s'accomode mal de compromis. Il est un des rares parmi les "experts" qui auraient réellement plus eu sa place dans le passé que dans notre époque
tiède...

Je lui souhaite en tout cas le meilleur dans tout ce qu'il entreprend. Et si c'est l'enseignement tant mieux pour ceux qui sauront le découvrir et gagner son respect.

Léo



franck 02/01/2010 16:38


Bonjour Leo, 
Je te souhaite ainsi  qu'à tous nos amis pratiquants   une très bonne année 2010 sur la voie   de Aiki & IAI.  

Quant à ton super  article, J'ai  toujours  apprécié  les pratiquants -chercheurs  qui ne sont pas forcement dans les moules..
Très cordialement,



Léo Tamaki 02/01/2010 17:07



Bonjour Franck,

Une très bonne année à toi aussi!

Effectivement les pratiquants qui font l'effort de chercher ne sont pas si nombreux que l'on pourrait le croire. Ceux qui le font en dehors des sentiers battus encore moins!

Très cordialement,

Léo



georges 02/01/2010 12:44


salut,

je suis complètement d'accord avec toi. C'est quelqu'un de très intéressant qui se cache derrièrece qu'il peut dégager. Je l'apprécie de plus en plus.
A bientôt 


Léo Tamaki 02/01/2010 17:05



Salut Georges,

Il a de la chance que tu le suives aussi ;-)

Amicalement,

Léo