Publié par Léo Tamaki

Philippe Grangé débute l'Aïkido en 1972. Il se rend pour la première fois au Japon en 1981 et s'y installe en 1984. Il y restera neuf ans. Durant son séjour dans l'archipel Philippe pratiquera intensivement les arts martiaux. A l'Aïkikaï il suit l'enseignement de tous les maîtres de l'époque, Ueshiba Kisshomaru, Osawa Kisaburo, Tada Hiroshi, etc… Parmi ces géants il ressent toutefois une affinité particulière pour le travail de Yamaguchi Seïgo qui l'autorise à suivre ses cours dans son dojo personnel.

 

 

Philippe Grange 01

 

 

En parallèle à l'Aïkido, Philippe Grangé étudie le Shintaïdo d'Aoki Hiroyuki, et surtout les arts martiaux chinois avec Su Dong Chen. Philippe suivra avec passion l'enseignement de ce maître hors normes, combattant redouté et fin technicien. Il continue aujourd'hui encore à enseigner les arts chinois.

 

Le corps Aïki

Philippe Grangé est l'auteur d'un ouvrage intitulé "Le corps Aïki" qui sera prochainement disponible chez Budo éditions. En attendant de pouvoir lire ses réflexions je suis heureux qu'il ait accepté de venir partager son Aïkido unique à l'Aïki Taïkaï.

 

Aïki Taïkaï, informations pratiques

Horaires

Les cours auront lieu le samedi 16 de 9:00 à 18:00 et le dimanche 17 de 9:00 à 13:30. Les journées seront divisées en tranches d'1h30 durant lesquelles interviendront simultanément deux ou trois experts.

 

Lieu

Le Taïkaï aura lieu au Dojo régional d'Herblay, chemin de Chennevières, 95220 Herblay. La surface de pratique est de plus de 750m2, qui seront divisés selon les heures en deux ou trois parties.

 

Tarifs

Préinscription

(chèque à l'ordre de Shinbudokaï, à envoyer à APAM, 127 rue de l'Ourcq, 75019 Paris)

Stage complet 70€

Journée 50€

 

Sur place

Stage complet 90€

Journée 70€

 

 

aikitaikai 2012 version 2 3

 

 

Commenter cet article

Niels 29/06/2012 00:28


Ah Mr Grangé, un personnage assez discret, et me semble t-il, encore peu connu des pratiquants d'arts martiaux, et pourtant! C'est un passionné qui à dévoué sa vie aux arts mariaux, et pour avoir
effectué quelques stages d'été avec lui, je trouve sa pratique très riche, d'une grande finesse et douceur dans le travail interne, tout en pouvant se montrer explosive (et assez effrayante)
lorsqu'il s'agit de passer à une approche plus "martiale".


Sa manière de mettre en avant la recherche d'un corps unifié et fluide, d'être conscient des connexions dans le corps et d'apprendre à générer et se servir de la force interne (pas la musculaire
donc) me rappel beaucoup la pratique d'Akuzawa Minoru (dont l'approche l'interpelle d'ailleurs).


J'étais surpris qu'il n'y ait pas eu d'articles sur lui dans votre site (du fait que vous vous passionné pour les approches passant par une finesse de sensation et une unité du corps) je serais
curieux de lire un article plus détaillé si l'occasion se présentait ..;)


J'en profite pour vous remercier de vos nombreux articles que je lis avec joie depuis quelques années :)

Léo Tamaki 21/07/2012 17:06



On sent en effet chez Philippe Grangé une explosivité qui est assez rare dans le monde de l'Aïkido. Je n'ai pu apprécier son travail que de loin mais il est probable que je le présente plus en
détail dans un futur proche à l'occasion de la sortie de son livre.


 


Merci pour la lecture ;-)


 


Léo