Budo no Nayami

Taekkyon

9 Novembre 2011 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

La 4ème Nuit des Arts Martiaux Traditionnels (NAMT4) avait été fortement orientée sur l'Aïkido en raison de l'hommage qui était rendu à maître Tamura. Cette année je pensais donc ouvrir la soirée au plus grand nombre de disciplines différentes, jusqu'à ce que j'apprenne que cela faisait 50 ans que Noro senseï était arrivé en France… Ainsi la NAMT5 fera, cette fois encore même si c'est dans une moindre mesure, la part belle aux arts Aïki. Il y aura pourtant des nouveautés et parmi elles une qui m'a été suggérée par un pratiquant, le Taekkyon. En voici une brève présentation basée sur les explications présentes sur le site français de la discipline.

 

 

2010 kyotchigi crepuscule bord de mer

 

 

Le plus ancien art martial coréen

Le Taekkyon (prononcer comme "tèkyone" avec une pause après le k) est un art martial traditionnel et jeu folklorique coréen à mains nues. Il est le plus ancien art martial coréen puisqu'on en trouve des traces à l'époque des trois royaumes. Il est,, en outre, le seul art martial coréen à avoir été reconnu comme patrimoine culturel intangible important en Corée du sud.

 

Orientation technique

Bien que privilégiant les manœuvres offensives, il est primordial au Taekkyon de ne pas blesser l’adversaire. Ainsi les coups sont normalement donnés de manière appuyée pour déséquilibrer l’adversaire plutôt le blesser. Les règles de la discipline lorsqu'elle est pratiquée en tant que jeu, interdisent aussi l’attaque des points vitaux du corps.

Les principales techniques d’attaques sont les coups de pied et les projections. Les coups avec les coudes, genoux, poings, etc… existent mais sont interdits en compétition et seulement enseignés aux élèves avancés.

 

 

2011-01-15-Taekkyon-Giyeong-kyotchigi-750height

 

 

Les différentes facettes du Taekkyon

Lorsqu'elle est pratiquée en tant que jeu de combat folklorique, la discipline est alors nommée Kyollyon Taekkyon. Cet aspect ludique est ouvert à tous, des enfants aux séniors, et il n'est pas rare de voir des sexagénaires s'y adonner avec joie en Corée.

La victoire en Kyollyon Taekkyon s'obtient en amenant une partie du corps de l’adversaire autre que les pieds à toucher le sol, soit en le frappant au visage avec le pied mais sans le blesser.

 

Le Taekkyon comporte un versant plus martial avec des techniques destinées à neutraliser rapidement un adversaire à l'aide de frappes, luxations et d'attaques aux points vitaux. On parle alors de Yetbeop ("vieilles méthodes"). Cet aspect est évidemment proscrit en compétition.

 

 

2010 JSB kyotchigi rocher

 

 

Le Taekkyon en France

En France le Taekkyon est enseigné par Jean-Sébastien Bressy, 4ème dan, Guillaume Pinot, 4ème dan, et Kim Gi Yeong, 3ème dan. Ils ont tous trois été formés en Corée et seront tous présents, accompagnés d'Angela Kim, à la NAMT5.

Pour plus d'informations je vous invite à visiter leur site.

 

Vidéos

Voici pour patienter quelques vidéos qui vous donneront un aperçu de la richesse du Taekkyon.

 

 

 

 

 

 

NAMT2011 v4

 

Partager cet article

Commenter cet article

Dr Luce Condamine 23/11/2011 16:31


Si vous voulez essayer le Taekkyon (pour expérimenter par vous-mêmes le balancement souple qui donne la mobilité du bassin), vous êtes les bienvenus à la Maison du Taiji, où ont lieu des cours
hebdomadaires (mercredi et vendredi soirs), dispensés par  Jean-Sébastien Bressy,Guillaume Pinot, et Kim
Gi Yeong.                                                    
      

Léo Tamaki 24/11/2011 09:24



Merci pour les informations!


 


Léo


 



Spiral 17/11/2011 10:50



K !


je suis tjs admiratif  de ceux qui move leur jambes aussi librement. Il y a de la belle dextérité. J'aimerai mieux comprendre la raison du travail  du balancier, en sais tu plus ?


T.



Léo Tamaki 17/11/2011 18:45



Malheureusement j'ai découvert la discipline très récement et je n'en sais pas beaucoup plus. Sans doute peut-on y voir un choix qui a une parenté lointaine avec la Capoïera, un travail pour
favoriser la discponibilité et la mobilité? Il faudrait le demander à ces enseignants qui sont très disponibles, pouruoi pas à travers leur site ;-)


 


Léo