Budo no Nayami

Musculation et masse grasse

29 Janvier 2009 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Janvier 2009

Les mois de décembre et janvier furent particulièrement chargés pour moi. Trois allers-retours entre Tokyo et Paris, quatre stages, les visites de politesse aux différents maîtres, les fêtes de dojo pour célébrer la fin de l'année puis la nouvelle… Le tout m'amena à faire beaucoup d'excès et ne me permit pas de mettre le pied à la salle de gym pendant deux mois.




Lorsque j'y suis retourné le 20 janvier, le lendemain de mon retour au Japon, j'eu une très désagréable surprise… Ma masse grasse venait d'atteindre les 11,6%, quasiment le pire que j'ai atteint dans ma vie (12,3).

Mes séances se déroulent généralement de la façon suivante:
-15 mn d'échauffement à base d'étirements, une série de 300 flexions, une série de 150 pompes, une série de 150 abdos et une série de 50 tractions.
-30 à 60 mn de musculation selon mon temps disponible, ma forme et mon envie. Je répartis le travail des différentes parties du corps sur quatre séances distinctes.
-0 à 30 mn de course à haute intensité selon mon temps disponible, ma forme et mon envie.
-0 à 20 mn de stretching selon mon temps disponible.




Dès que j'ai débuté ma première séance j'ai pu constater que si ma masse grasse avait augmenté, ma forme restait tout à fait convenable. J'ai pu terminer mon échauffement sans trop de difficulté, la seule concession étant de diviser mes pompes en une série de 100 puis une de 50.
Etant donné que je désirais réduire très rapidement ma masse grasse j'ai inclus 15 à 20 mn de course à chaque séance. Comme je suis encore dans la phase de reprise, la partie musculation dure entre 30 à 40 mn. Ayant un peu de temps j'ai inclus du stretching à chaque séance.

Côté diététique la seule concession que j'ai faite est de ne plus aller quotidiennement, ou presque, au Mc Do. Ayant la chance d'avoir un métabolisme naturellement élevé ça a suffi.

Avant-hier, après seulement cinq séances, j'ai constaté que ma masse grasse avait déjà considérablement diminuée, tombant à 8,4. D'ici la fin février elle sera sans aucun doute revenue aux alentours de 6%.




Je tiens à préciser que la musculation ou la course sont pour moi aujourd'hui totalement dissociées de la pratique martiale. Je considère, come les maîtres Kuroda, Kono, Hino ou Akuzawa que toute technique reposant sur des qualités physiques "sportives" ne présente pas grand intérêt. Je mets un point d'honneur à ne jamais employer de force lorsque je pratique et paradoxalement la musculation m'y aide dans la mesure où elle me permet d'évacuer l'énergie et la rage ;-)


Date Poids Masse grasse  
9 février 78kg 5,5%
22 septembre 77,1kg
5,8%      
26 novembre 78,4kg 7,1%
20 janvier 79,8kg 11,6%
27 janvier 79,9kg 8,4%

Finalement c'est durant le dernier trimestre de l'année dernière, lorsque j'ai multiplié les allers-retours, que la situation s'est logiquement détérioré. Cette année j'essaye de mieux planifier les choses et jusqu'ici cela se présente bien…



Toutes les photos sont de Sébastien Chaventon.


Partager cet article

Commenter cet article

Groenveldt Stéphane 19/04/2013 18:05


Salut léo depuis quelques mois je me suis mis aussi à la muscu poids de corps ou elastique ( la méthode CTS de Christophe Carrio pourrait peut etre t'intéresser ) et des  étirements. Non pas
dans le  but d'être  bodybuildé mais plutôt pour améliorer ma condition physique, avoir un IMC correct pour commencer et pour finir améliorer mon endurance. Comment calcule tu ton
pourcentage de masse grasse???

Léo Tamaki 20/04/2013 01:45



Il y a pour cela différentes méthodes et machines. J'utilisais des machines présentes dans les salles de gym au Japon, mais que l'on trouve difficilement en France :'(


 


Le travail au poids de corps est très intéressant, mais j'aime le coupler à celui aux poids. Ce sont des sensations et des progressions différentes qui se complètent bien ;-)


 


Bons entraînements!


 


Léo


 



rtimi 10/12/2010 20:22



mala 5ra walahi habla w makech mnayek



Fatah 11/05/2009 14:56

Bonjour léo, comment vas tu? Et issei et genjiro? waouu, tes vraiment trop musclés, je suis jaloux lol. Bon courage:)

Léo Tamaki 20/05/2009 00:34



Oh pas de quoi être jaloux franchement. Quelques heures à la salle ;-)

Bon entraînement!

Léo



Greg 15/02/2009 21:16

Salut Leo,je seuis ton blog avec attention et ... gourmandise tant il y a de choses intéressantes à lire.Concernant ton entraînement, une chose m'interpelle pourtant : 150 pompes et 50 tractions en une seule série !?Je pratique moi-même les tractions et les pompes depuis disons une quinzaine d'années. Nous avons à peu près le même morphotype. Je suis incapable d'aligner 150 pompes d'affilée ! Encore moins 50 tractions !! D'où ma question : les pompes sont effectuées en descendant face contre sol ? Les tractions sont effectuées en passant systématiquement la tête au-dessus de la barre ?Merci et au plaisir de continuer à lire ce blog très très intéressant !!

Léo Tamaki 16/02/2009 02:53



Bonjour Greg,

Oui et oui. Il ne s'agit là que de l'échauffement. Cela peut paraître impressionant mais c'est en fait très limité. Je suis très surpris qu'en quinze ans tu n'arives pas à cela et je pense que tu
te limites par ce que tu crois possible de faire.
Le record du monde de pompes est de... 10 507 non stop. http://www.recordholders.org/fr/list/pushups.html
Un enfant russe de 9 ans je crois en a fait plus de 6 000. Si il faut bien noter qu'il s'agit là d'exceptions, quelques centaines n'est pas un exploit en soi, loin de là. Je pense que si je
désirai augmenter le nombre j'arriverai à plusieurs centaines.
Concernant les tractions je n'ai trouvé qu'un record de 435 sur le net. J'en suis surpris car les adeptes de la varappe restent des heures en action, même si bien sûr ils se reposent.

La musculation n'est absolument pas l'essentiel de mon entraînement même si en ce moment j'y vais trois ou quatre fois par semaine. La principale limitation est ce que nous croyons être nos
limites. Je ne sais à combien se trouve mon frère mais lorsqu'il est en période d'entraînement il aligne aussi des séries impressionantes. J'ai entraîné de nombreuses personnes notamment lorsque
je travaillais comme coach dans un club de musculation à Tokyo et elles sont arrivées à des résultats qu'elles n'imaginaient pas.
Oublie ce que tu crois être tes limites et tu seras surpris de ce que tu arriveras à faire ;-)

Amicalement,

Léo



Yaël 04/02/2009 20:43

Hy !Rholalalala...qu'est ce que c'est égocentrique un parisien...le 12 : l'Aveyron voyons lol.Bon après ma famille est originaire de Paris et beaucoup d'aveyronnais y habitent donc ça se rejoint...un peu lol.Ravi d'avoir pu te rendre service et c'est avec plaisir que je note ton invitation. Amitié.

Jean-Claude 04/02/2009 19:08

Merci Yael,Google est effectivement un outil performant ;-) Le 12 ? Tu veux dire le 12ème à Paris ? Si on se croise un jour dans un stage de Léo, on pourra se faire une 3ème mi temps dans le 12ème après puisque j'y habite ;-)Thx

Yaël 04/02/2009 19:02

Hy !Effectivement le nom de Julien Petitfour revient souvent dans tes post. Effectivement il semble avoir eu l'occasion de pratiquer avec des personnes de haut niveau. Et je vient juste me rendre compte qu'il y avait deux Plée...même famille où pas du tout?? Effectivement et malgré ce qu'il dit O.Lafay n'a pas à mon sens inventé quelque chose de révolutionnaire. En revanche et comme tu le soulignes il permet au plus grands nombres de s'intéresser et peut être de franchir le pas. Apparament son livre est un grand succès en librairie.Donc Jean-Claude tu as déjà quelques éléments de réponse que je t'invite à approfondir via google : en tapant méthode oliver lafay tu devrais avoir quelques résultats ^^En gros c'est une méthode qui n'utilise que le poids du corps comme poids de charge et pas de matériels ou très peu. Facile a comprendre et tout autant à mettre en place elle semble pouvoir offrir des résultats intéressant. Mr Lafay à aussi couvert les autres parametres de la conditions physiques : alimentation, motivation, souplesse etc... Ce sont des notions de base mais qui donne une vision assez complete. Désolé je m'enflamme un peu mais étant en staps c'est un peu mon centre d'intérêt. En tout cas Léo j'ai lu beaucoup de commentaire de pratiquant de sport de combat (d'art martial aussi??) qui disent avoir suivit la méthode et qui ont constaté un effet assez conséquent sur des paramêtres comme sur la force de frappe, endurance, rapidité, souplesse. Alors bien sur ils ne précisent pas leur niveau de départ mais comme je suis curieux je vais tester sur moi.Sinon je crois que Pierre Portocarrero est venu donner un cour vers chez moi dans le 12 une fois mais je n'ai pas pu y aller. Je pense que le bonhomme mérite tout de même le coup d'oeil (pas le droit de pratique encore lors de ses stages car ouvert à partir de la couleur...l'année prochaine donc pour moi!!).

Léo Tamaki 05/02/2009 05:49



Oui même famille. Père et fils.

Je ne savais pas qu'O. Lafay prétendait avoir inventé quoi que ce soit. Si ses livres sont bien présentés il n'a rien inventé à ma connaisance. Et je n'ai rien trouvé de nouveau par rapport aux
livres références de la musculation. Malheureusement en France la musculation est mal considérée et les ouvrages disponibles sont de qualité très moyennes. Pour les anglophones je conseille deux
ouvrages:
Getting stronger de Bil Pearl. Malgré la couverture datée les informations sont de très bonne qualité.
The new encyclopedia of modern body
building d'Arnold Schwarzenegger.
Si je me souviens bien le premier ouvrage mais aussi un peu le second, présentent des variations des exercices au poids du corps.
Ces deux ouvrages étaient RELLEMENT majeurs.

Sinon en français il y a:
Le guide des mouvements de
musculation de Frédéric Delavier. Beaucoup plus succint mais très clair. Attention en revanche il n'explique pas comment créer de programmes.

Concernant les commentaires que tu as pu lire Yaël, il faut bien comprendre que quasiment n'importe quelle activité produira des résultats, surtout au début, et que c'est là que l'on est le plus
enclin à en parler :D
Quel était la condition de ces pratiquants au départ? Que cherchaient-ils? La méthode a-t-elle pu leur servir de longues années en continuant à produire des résultats?
Bill Pearl fait partie de ces gens qui ont une connaissance encyclopédique du corps. Il était charrgé de l'entraînement physique des astronautes et s'est aussi occupé de champions olympiques. On
est donc loin de la simple gonflette :D

Concernant les ouvrages d'O. Lafay franchement je n'ai rien contre. Il me semble simplement qu'ils profitent en France du manque d'ouvrages sur le sujet. A titre d'exemple des ouvrages comme
celui que je mentionne de Delavier ou dans un autre domaine mais toujuors sur le physique, Anatomie du mouvement, sont traduits et disponibles au Japon. Car ils apportent vraiment quelque chose.
Pour la musculation il y a aussi quantité de référence. Mais pas de Lafay :D

Amicalement,

Léo




Jean-Claude 04/02/2009 18:37

Méthode Olivier Lafay ? Qqu'un pourrait indiquer les références ? Merci,JCR

DG (froggie) 04/02/2009 18:21

Bonjour Léo,Pour rebondir sur la discussion sur le karaté, je me permet de suggérer aux amateurs de voir le travail de Pierre Portocarrero. Son travail est impressionant et très loin de l'image "force contre force" que porte habituellement le karaté.A titre d'exemple, sa démonstration donnée en janvier à la rencontre d'arts martiaux de Chaville : http://www.photogate.eu/torigatenet/2009/galerie2009/indexgembukai.html

Léo Tamaki 05/02/2009 05:32



Salut DG,

Oui, Pierre Portocarrero a un travail particulièrement intéressant. Il fouille, cherche et expérimente l'esprit ouvert dans les traditions martiales.

J'ai l'impression de t'avoir reconnu sur une des photos du GHAAN! :D
Mais où est l'Aïkikaï?!

Amicalement,

Léo



Yaël 04/02/2009 17:23

Hello.Quel est le style de ton ami Léo? Et par curiosité vous le donnez où ce stage et quand? Enfin si tu le sais.C'est vrai que l'image que l'on a du karate c'est force contre force (dans un sens purement musculaire) où c'est le plus costaud/résistant/aguéris qui le remporte. Mais j'ai changé d'avis après avoir lu l'interview de Akira Hino et surtout après l'avoir vu et encore plus pour avoir senti sa technique.J'y crois et je travaille dans ce sens et ça peut marcher, j'ai eu un exemple lors d'un exercice. Même si c'était un hasard complet lol.Bon je suis un total débutant donc ma parole n'a pas beaucoup d'importance mais c'est important de voir le chemin parcouru avant nous et de l'emprunter pour pourquoi pas faire un pas de plus dans cette recherche.Et sinon je suis comme Léo, la musculation est pour moi un moyen disons esthetique et l'activité physique est un défoulement. Lors de la pratique martial priorité à la technique et à un relachement total...enfin j'essaye.Pour finir sur la musculation qui est quand même le thême de ce sujet je n'aime pas moi le travail en salle avec des poids. Je suis plus proche de la vision de Hebert et de sa méthode naturelle. A ce titre je vais essayer la méthode de Olivier Lafay..on verra bien.Bonne continuation.

Léo Tamaki 04/02/2009 17:32



Salut Yaël,

Mon ami pratique le Shotokan. Pratiquait devrai-je dire tant aujourd'hui son travail est le fruit de ses recherches. Il s'agit de Julien Petitfour, un pratiquant aussi talentueux que discret qui
fut l'assistant de Pascal Plée et maître Yang Jwing Ming, et côtoya régulièrement Henry Plée. Le lieu et les dates ne sont pas encore confirmés.
Effectivement Hino senseï est l'exemple le plus frappant connu du public d'un Karaté Budo souple.

Concernant la musculation personnellement c'est le travail avec des machines que je n'aime pas. En revanche le travail avec les poids donne les résultats les plus rapides mais il peut amener à
des blessures et des déséquilibres s'il n'est pas effectué correctement.
Les exercices de la méthode Lafay n'ont rien de révolutionnaire mais l'ouvrage a le mérite de réunir des choses simples à portée des débutants.

Bons entraînements ;-)

Léo