Budo no Nayami

Abe Seïseki

17 Mai 2011 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

Abe Seïseki est décédé. Agé de 96 ans Abe senseï avait été l'un des plus proches élèves de Ueshiba Moriheï qui lui décerna le 10ème dan.

 

 

Abe Seïseki 01

Abe Seïseki, 10ème dan Aïkido

(1915 - 2011)

 

 

Enseignant de Shodo, calligraphie, Abe Seïseki débutera la pratique du misogi, exercices de purification et de développement de l'énergie physique et spirituelle, avec le docteur Futaki Kenzo. Pratiquant l'Aïkido depuis les années 20 avec maître Ueshiba celui-ci lui conseillera par la suite de débuter la pratique.

Abe senseï deviendra très rapidement l'un des proches du fondateur et ce dernier lui rendra de fréquentes visites à Osaka durant lesquelles il pratiquera la calligraphie sous ses conseils avisés en dehors des cours d'Aïkido.

 

 

Abe Seïseki 03

Abe senseï jouissait d'une égale réputation dans les mondes du Shodo et de l'Aïkido.

 

 

Les dernières paroles d'un géant

C'est l'an dernier que, pour la première et dernière fois, j'ai rencontré Abe senseï. Accompagné de Mickaël, Tanguy et quelques amis qui étaient restés au-delà du Masters Tour nous avions pratiqué sous la direction de son fils qui fut aussi un élève direct d'Osenseï. Abe senseï était arrivé durant le cours, très affaibli. Il avait pourtant eu la gentillesse après la pratique de m'accorder un bref entretien.

 

Je me souviens parfaitement de ces instants, Abe senseï alternant entre absences et fulgurances. Il me parla d'Osenseï, de sa conception de la pratique, de l'esprit de l'Aïkido… Je mettrai cet entretien en forme dans les mois à venir et les publierai sur le blog.

 

 

Abe Seïseki 02

Maître Abe Seïseki

 

 

Calligraphies

Abe senseï eu deux attentions extrêmement touchantes. La première est le don qu'il me fit d'une calligraphie de sa main. La seconde est le fait qu'il fit installer par ses élèves un paravent sur lequel était collée une série de calligraphies de maître Ueshiba qui ne sont exposées en moyenne qu'une fois tous les dix ans.

 

 

Calligraphies Osenseï

Sélection de calligraphies de Ueshiba Moriheï senseï

 

 

Il existe de nombreuses calligraphies d'Osenseï. Celles-ci ont été sélectionnées par Abe senseï pour leur qualité et leur beauté. L'une d'elles en particulier retint mon attention, le caractère Ki, troisième en partant de la gauche. Sans savoir pourquoi je ne pouvais en détacher mon regard…

 

J'appris par la suite qu'il s'agissait de la dernière calligraphie qu'Osenseï peignit avant de mourir.

 

 

Merci senseï pour ces instants et vos délicates attentions.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Nathanael 25/05/2011 01:41



Peut-on se procurer des reproductions de ces calligraphies ?



Léo Tamaki 26/05/2011 03:25



Pas à ma connaissance malheureusement.


 


Léo


 



Romain 20/05/2011 14:57



Il semblerait que ça soit la période...je viens de voir que Koichi Tohei nous avait quitté lui aussi...



Léo Tamaki 26/05/2011 03:35



En effet, une autre disparition majeure pour l'Aïkido, malgré le fait que Toheï senseï s'était retiré depuis un certain temps déjà.


 


Léo


 



Yanick 20/05/2011 14:46



Encore un "monstre sacré" qui disparait, ainsi que Tohei senseï d'après ce que j'ai pu voir...


Quelle triste période pour l'aikido durant ces douze mois écoulés. Que de perte sur le plan humain et technique.


Yanick



Léo Tamaki 26/05/2011 03:34



En effet l'année passée a été terrible au regard de la disparition des maîtres qui nous reliaient directement à la pratique d'Osenseï...


 


Léo


 



frédéric Vernet (Daiki) 20/05/2011 11:29



Touchant témoignage... et encore une montagne qui disparaît :((



Léo Tamaki 20/05/2011 11:39



Oui le paysage s'applanit très vite ces derniers temps... :'-(


 


Léo


 



Steph 19/05/2011 16:24



Hello Léo,
Quelle chance d'avoir pu le cotoier de près...
Une vie assez incroyable!
Amitiés
Stéphane



Léo Tamaki 20/05/2011 11:29



Oui une véritable chance d'avoir pu rencontrer ces maîtres qui étaient un lien direct avec Osenseï. Un trésor que je chéris précieusement.


 


Amicalement,


 


Léo


 



Damien 19/05/2011 15:53



En attendant ton article, on peut lire sur AikidoJournal une
interview traduite en français () d'Abe sensei.


Il était l'un des rares à avoir les clés de compréhension de tout les références religieuses du discours d'O Sensei. Dans cette interview, il y parle aussi d'un aspect parfois méconnu : les
exercices de tanren liés au misogi.



Léo Tamaki 20/05/2011 11:28



Excellent merci ;-)


 


Concernant le fait de savoir s'il avait les clés de la compréhension de l'esprit de l'Aïkido d'Osenseï, je dirai plutôt qu'il était l'un de ceux que cela intéressait et qu'il en avait une
interprétation. Maintenant je n'ai jamais trouvé deux élèves de Ueshiba Moriheï qui avaient le même Aïkido ou la même interprétation de ses paroles :D


Stanley Pranin explique d'ailleurs dans un article qu'il avait soumis des passages difficiles à trois spécialistes qui lui ont livré trois interprétations en tous points différentes ;-)


 


OCe qui est certain est que l'interprétation d'Abe senseï était parmi les plus étayées.


 


Amicalement,


 


Léo