Budo no Nayami

Arikawa Sadateru, Endo Seïshiro, Seki Shoji, démonstrations d'instructeurs de l'Aïkikaï

20 Janvier 2012 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

J'ai récemment découvert ces trois vidéos de démonstrations d'instructeurs de l'Aïkikaï. Ces films sont intéressants à plusieurs titres. Tout d'abord parce qu'il existe peu de documents sur la pratique d'Arikawa senseï au regard de sa notoriété et de son importance dans l'histoire de l'Aïkido. Pour Endo et Seki senseï, il est intéressant de voir ce qu'était leur pratique il y a une quinzaine d'années. Enfin il est une fois de plus évident, au regard de ces clips, que l'on ne peut parler de style Aïkikaï tant les pratiques de ses maîtres sont différentes.

 

Arikawa Sadateru shihan

A l'époque de cette démonstration Arikawa senseï a 65 ans. 9ème dan, il est un des hommes de l'ombre de l'Aïkikaï. Réputé pour sa pratique féroce dans sa jeunesse, il prouve ici qu'il n'a rien perdu de sa vigueur.

Maître Arikawa débute la pratique de l'Aïkido en 1948 et deviendra uchi-deshi vers 1952. Instructeur au Hombu dojo il enseignait tous les mercredis soirs.

 

 

 

 

J'ai été présenté à Arikawa senseï peu après mon arrivée au Japon en 1998. J'avais la chance de bénéficier de l'introduction d'un de ses élèves proches et cela engageait la relation sous de très bons auspices. Malheureusement la pratique de maître Arikawa ne me parlait pas. J'assistai à quelques cours occasionnellement mais je ne suivis jamais son enseignement régulièrement. Je garde la mémoire d'un Aïkido au goût très particulier, même s'il allait rarement jusqu'à montrer les choses qu'il fait ici en démonstration. Je me souviens particulièrement de son utilisation des kyushos dans l'application des techniques.

Arikawa senseï est l'un des adeptes qui, en privé, soutenait le fait que techniquement la pratique d'Osenseï différait peu voire pas du tout… du Daïto-ryu.

 

 

Arikawa Sadateru 01

 

 

Endo Seïshiro shihan

Il est intéressant de voir une vidéo d'Endo senseï jeune, pour mesurer le chemin parcouru par cet expert. Endo Seïshiro était un pratiquant extrêmement physique et puissant dans sa jeunesse. Si son travail prit une orientation différente suite à une blessure à l'âge de 30 ans, force est de constater qu'il reste à cette époque une pratique virile sous le vernis de douceur.

L'influence du travail de Yamaguchi senseï est indéniable dans la pratique que l'on voit dans le film. Il y a encore une certaine rugosité et ce que, maître Endo lui-même, considèrerait probablement comme un manque d'écoute aujourd'hui. Le clip permet surtout de voir une finesse technique dont Endo senseï fait peu la démonstration actuellement, préférant axer son enseignement sur un travail de sensations sophistiqué.

 

 

 

 

J'ai suivi l'enseignement d'Endo senseï assez régulièrement à mon arrivée au Hombu dojo. Peu à peu j'ai toutefois délaissé ses cours pour ceux de maîtres qui me parlaient plus, tels que Tada ou Sasaki senseï.

 

 

Endo Seishiro 01

 

 

Seki Shoji shihan

Seki senseï, 7ème dan, est aujourd'hui l'un des bras droits de Ueshiba Moriteru. J'appréciai la pratique claire et dynamique de maître Seki, ainsi que le fait qu'il passe faire sentir la technique enseignée à tous les pratiquants.

 

 

 

 

Seki Shoji 01

 

Partager cet article

Commenter cet article

taro 14/02/2012 18:45


Arikawa sensei... jeune ! http://youtu.be/lyoa6SKmp-c

Léo Tamaki 15/02/2012 11:54



Excellent, merci ;-)


 


Léo


 



Arnaud 03/02/2012 00:36


Bonsoir Léo!


C'est du calibre .50 que nous avons là ;) Je doit avouer que c'est la pratique de Seki Shihan qui m'a le plus parlé, mêmes si je suis un grand admirateur de Endo Shihan.


Il combine fluidité, dynamisme et déséquilibre de manière époustouflante et surveillerais ses allées et venues avec grand interêt!


Par contre, sans vouloir faire ma pucelle, et surtout que je n'ai ni le recul ni l'expérience pour critiquer un tel géant de l'Aikido, la pratique de Sadateru Shihan me parait... Sanguinaire...
C'est certes très exagéré, mais c'est le premier mot qui m'est venu à l'esprit, sans oublier la compassion que j'ai ressentit en voyant son uke se faire "démonter" lors des dernières technique,
et je suis pourtant partisan d'un aikido "viril".


Bon je remet en perspective, comme dit plus haut il ne travaille probablement pas comme ca à l'Aikikai, mais sur le moment on a vraiment peur de lui servir d'uke et j'avoue avoir été attiré par
ce coté sans concession.


Bonne nuit!


Arnaud.

Léo Tamaki 03/02/2012 01:08



Bonsoir Arnaud,


 


Ah oui c'est du grand art, dans trois expressions différentes.


Arikawa pouvait en effet être très "rugueux"... Je ne me souviens pas de ses partenaires japonais, mais j'appréciai beaucoup son uke occidental qui était le principal aux cours de l'Aïkikaï,
Niall. Il était extrèmement doux et gentil.


 


Bonne nuit ;-)


 


Léo


 



Guillaume 01/02/2012 23:45


J'ai justement vu le weekend dernier une vidéo de stage ou Arikawa Senseï démonte littéralement la tête de Miyamoto Senseï. Passé la satisfaction, certes un brin revencharde :D, de voir mon
professeur se faire balader dans tous les sens, j'ai surtout bien vu qu'effectivement, beaucoup des techniques d'Arikawa Senseï me rappelaient fortement celles que Kobayashi Senseï du Takumakaï nous montre en
Daïto-ryu. En revanche, ces techniques, je ne les ai jamais pratiqué à l'Aïkikaï (probablement pour de bonnes raisons).

Léo Tamaki 02/02/2012 08:57



Oh je suis curieux de voir cette vidéo à l'occasion :D


Personnellement je n'ai vu qu'Arikawa senseï faire ce type de techniques à l'Aïkikaï. Il était aussi le plus ancien avec Tada senseï à l'époque. Ceci explique sans doute cela.


Je supose toutefois qu'il s'ait d'un choix avec come tu le soulignes de bonnes raisons car je sais que certains shihans de l'Aïkikaï connaissent, au moins partiellement, ce type de travail.


 


Léo


 



Spiral 01/02/2012 21:00


Yep !


c'est très agréable de voir les vidéos à la suite et dans le même environnment, on se rend d'autant mieux compte des différentes expressions de l'Aïkido.


Il y des styles qui son tvraiment toniques pour uke ! ;-))


T.

Léo Tamaki 02/02/2012 09:01



Oui, l'Aïkido a des expressions si différentes qu'on se demande parfois si elles ne pas parfois de porter des noms différents afin de faciliter la compréhension.


Et en effet certains styles sont très demandeurs pour uke :D


 


Léo