Budo no Nayami

Retour sur le stage national Aunkaï, stage Aïkido Léo Tamaki en Vendée

12 Janvier 2011 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

Premier stage national Aunkaï

Le week-end dernier a eu lieu le premier stage national Aunkaï. S'il y avait déjà eu jusqu'à présent quelques stages d'initiation, c'était le premier événement uniquement dédié à l'Aunkaï où se sont retrouvés les cinq premiers instructeurs formés par Akuzawa senseï. Manu et Christophe ayant déjà mis en ligne deux excellents articles sur le sujet je me bornerai à donner mon ressenti sur ces deux jours de pratique.

 

 

Stage national Aunkaï 2011 11

Premier stage national Aunkaï

 

 

Une audience importante

C'est un peu plus de trente personnes qui sont venues pratiquer avec nous ce week-end. Quelques débutants complets désireux de découvrir la méthode, un grand nombre d'élèves ayant déjà participé à une ou plusieurs Master Class mais aussi une demi-douzaine de membres de la formation instructeur qui ont profité de l'occasion pour s'entraîner à nos côtés et nous prêter main forte.

 

 

Stage national Aunkaï 2011 3

Ashiage

 

 

Le succès du stage est une bonne nouvelle car le risque était présent que les pratiquants considèrent les instructeurs comme trop jeunes, ne maîtrisant pas suffisamment le sujet pour pouvoir en donner un aperçu sérieux.

 

 

Stage national Aunkaï 2011 9

Christophe et Tangi

 

 

Un contenu exhaustif

Le contenu technique du stage fut exhaustif sans être trop chargé et le seul exercice fondamental que nous n'avons pas travaillé fut agete que je désirais présenter en fin de stage. Hormis cela tous les fondements de l'Aunkaï furent présentés et pratiqués durant ces deux jours.

 

 

Stage national Aunkaï 2011 5

Un variation très intéressante de shikko à deux

 

 

Un véritable enseignement

La présentation de l'Aunkaï durant le Taïkaï m'avait déjà permis de voir Tangi et les deux Christophe devant un auditoire, mais le temps imparti était relativement court et tout le monde en était resté aux fondamentaux les plus basiques. Je dois avouer que sur la durée d'un week-end je me demandais si chacun arriverait à faire autre chose qu'un enseignement de perroquet, reprenant tant bien que mal à son compte les paroles d'Akuzawa senseï.

Je fus plus qu'agréablement surpris. Chacun des instructeurs avaient tant et si bien travaillé que j'avais l'impression de redécouvrir certains exercices. Ce fut un véritable plaisir de voir l'Aunkaï à travers les yeux d'autres pratiquants passionnés, de découvrir leur compréhension et même quelques exercices très intéressants qu'ils avaient développés et qui à mon sens s'intègrent parfaitement à l'enseignement d'Akuzawa senseï. Cela m'a totalement rassuré quand au futur de l'Aunkaï en Europe.

 

 

Stage national Aunkaï 2011 6

Shintaïjiku

 

 

Stage national Aunkaï 2011 10

Maho avec Christophe qui enseigne aussi au Kishinkan l'Aunkaï et le Yoga

 

 

Une ambiance chaleureuse

Si la pratique fut intense et le rythme soutenu, l'ambiance fut néanmoins extrêmement agréable. Je fus particulièrement heureux de revoir les membres de la formation instructeurs qui avaient pu se déplacer. Merci à vous d'avoir fait le voyage et à avril au plus tard!

 

 

Stage national Aunkaï 2011 8

Travail de frappe avec déplacement de la structure

 

 

Premier stage d'Aïkido de l'année

Le rythme ne ralentira pas ce week-end où je donnerai le premier stage d'Aïkido de l'année à Bourg sous la Roche (La Roche sur Yon) en Vendée.

 

Chaque stage a un parfum particulier, que ce soit en raison des lieux, de certains pratiquants ou d'évènements qui les ont marqués. Celui de La Roche qui en sera à sa troisième édition m'est cher pour beaucoup de raisons, en particulier les pratiquants que j'y retrouve, Joël, Claude, Régis, etc… Il est aussi et surtout celui où j'ai fait la connaissance de deux frères qui sont devenus des élèves puis des amis, Antoine et Thibaut Chatry.

 

 

DSC6851

Aïkido avec Antoine

 

 

Stage national Aunkaï 2011 7

Aunkaï avec Thibaut

 

Partager cet article

Commenter cet article

Rentan 13/01/2011 09:51



Bonjour Léo,


un stage qui laisse une bonne impression en sortant: qualité du discours et de la démonstration ( pour des instructeurs pas necessairement tous rompu à l'exercice c'est plutot pas mal), très
bonne ambiance, sérieuse sans etre lourde, respectueuse sans etre guindée et surtout, une mise en charge très progressive de la structure évitant les micro traumatismes et autres contractures.
C'était très appréciable d'autant que lors des formations instructeur, Akuzawa à tendance à envoyer du bois par stères entieres dans la chaudiere dès le départ, au risque de fèler la machine.


Pour le manque de présence féminine, c'est très regretable. J'ai eu l'occasion de travailler avec trois jeunes femmes ayant consacré un peu de temps à la methode: leur progression etait
surprenante, plus rapide que les hommes à mon avis.


L'image de puissance destructrice que donne Akuzawa en est sans doute un peu responsable; pourtant les principes d'utilisation minimum de force et l'absance de volonté d'agresser l'autre
(conserver l'integrité de sa structure en toute circonstance est l'objectif principal) devraient attirer et convenir à merveille au sexe dit "faible". En bonus la pratique réguliere des tanren
leur donne un port de princesse..entre autre.


La communication de l'école sera sans doute à améliorer de ce coté là...mais tout se fera en son temps je n'en doute pas.


à bientot.



Léo Tamaki 14/01/2011 04:22



Bonjour Rentan,


 


Je crois en effet que les instructeurs s'en sont bien sortis. Mieux à mon goût qu'au Taïkaï où nous avions moins de temps et qui était une première expérience pour certains.


 


La mise en charge est vraiment le boulot de Tanguy, et il a vraiment très bien amené les exercices de façon progressive. Effectivement ce n'est pas une des priorités d'Akuzawa senseï :D


 


Les femmes sont en effet en général plus sensibles à l'introspection physique qui est nécessaire.


 


Concernant leur nombre limité aux stages tu as probablement raison. Les vidéos de maître Akuzawa sont assez impressionantes mais elles ne sont malheureusement pas révélatrices du travail de fond
qui peut finalement être très tranquille. Mais je crois que dans les cours qui se développent les choses seront différentes. Tanguy à Brest a par exemple pas mal de danseuses ;-)


 


A très bientôt j'espère et merci d'avoir fait le déplacement!


 


Amicalement,


 


Léo


 



Damien 13/01/2011 09:45



Stage très agréable. Merci pour son organisation.


Non seulement l'Aunkai produit sur chacun des effets visibles et mesurables, mais en plus, on peut constater avec plaisir une progression des enseignants dont la pédagogie s'affine et devient à
chaque stage plus intéressante. Le choix par Akuzawa sensei des personnes habilitées à enseigner me semble très judicieux...



Léo Tamaki 14/01/2011 04:09



Merci d'être venu Damien, c'était vraiment sympa de t'avoir à nos côtés.


 


Les progrès étaient en effet nets chez beaucoup de pratiquants réguliers.


 


Au plaisir de te revoir rapidement pour l'Aunkaï ou l'Aïki ;-)


 


Léo


 



Christophe(taichipower) 12/01/2011 13:33



Bonjour Léo,


ce stage Aunkai a vraiment été très plaisant. Pour le plaisir de retrouver des personnes connues et appréciées (instructeurs et anciens) et celui ce côtoyer de nouvelles têtes motivées,
j'espère que cela se reproduira. Il manquait juste quelques éléments féminins ...Et si en plus le Kishinkan nous accueille à la prochaine session, ce sera top.


Merci à toi et aux instructeurs


Christophe



Léo Tamaki 13/01/2011 01:32



Bonjour Christophe,


 


Un grand merci pour ta venue malgré la distance! Je pense que le stage se reproduira bien entendu.


 


Effectivement ça manquait vraiment de présence féminine!


 


A très vite.


 


Amicalement,


 


Léo