Budo no Nayami

Yamada Yoshimitsu shihan au Shumeïkan, Bras

22 Janvier 2012 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

Uchi-deshi de maître Ueshiba

Yamada Yoshimitsu est l'un des plus célèbres Aïkidokas. Entré au Hombu dojo en 1955 à l'âge de 17 ans, il y restera uchi-deshi jusqu'en 1964. Durant ces neuf années il pratiquera sous la direction du fondateur de l'Aïkido, Ueshiba Moriheï, mais aussi de son fils, Kisshomaru, de Toheï Koichi, etc… En 1964, peu après le départ pour la France de son sempaï Tamura senseï, il est envoyé aux Etats-Unis ou il vit encore aujourd'hui. Il est, avec une poignée de compagnons, l'un des derniers uchi-deshis d'Osenseï.

 

 

Yamada Yoshimitsu 01

Yamada Yoshimitsu

 

 

Un puissant défenseur des gaïjins

J'ai pratiqué sous la direction de Yamada senseï lors des stages d'été. Si son Aïkido ne m'a jamais parlé plus que ça, il est en revanche très puissant. Maître Yamada est le seul, avec Suga Toshiro, à m'avoir fait littéralement rebondir au sol en me projetant!

En revanche j'apprécie le personnage malgré, ou à cause, de ses défauts. Maître Yamada a aussi toujours été investi dans ses relations avec ses élèves, ne se contentant pas d'être un modèle technique, mais les conseillant et les aidant à s'établir comme professionnels. Il a aussi toujours été un fervent défenseur de l'égalité de traitement entre japonais et étrangers au sein de l'Aïkikaï. Une position courageuse qu'il fut, à ma connaissance, le seul à défendre aussi clairement, hier comme aujourd'hui.

 

 

Yamada Yoshimitsu 02

 

 

Sansuikaï, main basse sur l'Europe?

Aujourd'hui Yamada senseï est devenu après la disparition de maître Tamura, le référent de nombreux enseignants en Europe. Il a été aussi choisi, pour certains groupes, pour être le lien direct avec l'Aïkikaï. Avec l'établissement d'une branche européenne de son organisation, le Sansuikaï, maître Yamada a été tout simplement accusé d'essayer de faire main basse sur le vieux continent.

Je comprends bien sûr ce qui peut pousser certains à exprimer de telles opinions. La disparition des maîtres Tamura et Sugano a, en Europe, laissé beaucoup de pratiquants et enseignants orphelins, sans lien direct avec l'Aïkikaï. Et il est dur de voir quelqu'un les remplacer. Il me semble toutefois qu'il faut noter que jamais Yamada senseï n'a essayé de prendre la place de qui que ce soit. Qu'il n'a jamais essayé de faire jouer une concurrence lorsque ses amis proches étaient encore parmi nous.

Aujourd'hui il appartient à chacun de réfléchir au futur de l'Aïkido. Pour ceux qui souhaitent conserver à avoir un lien, même ténu, avec l'Aïkikaï, Yamada senseï est une bonne solution. Il est sans doute le seul à avoir la capacité et la volonté à défendre honnêtement les intérêts des étrangers dans le monde de l'Aïkido.

(Je ne suis pas membre :D)

 

 

Yamada Yoshimitsu 04

 

 

Visite au Shumeïkan, Bras

A la suite d'un stage à Toulouse Yamada senseï a fait un détour par Bras. Bruno Germain a eu la gentillesse de prendre quelques photos et de les partager avec nous.

 

 

Yamada Yoshimitsu 05

Yamada Yoshimitsu 03

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Salles de Sport Toulouse 10/02/2012 11:18


Un excellent article sur cette homme qui apporte beaucoup à l'Aïkido, nous avons d'ailleur le droit a de belles photos

Léo Tamaki 15/02/2012 11:53



Merci,


 


Léo


 



eric 03/02/2012 14:41


Bonjour Mr Tamaki,


Maître Yamada en France et au dojo Shumeikan.


Mais sur invitation de qui ?

Léo Tamaki 03/02/2012 14:46



Bonjour,


 


Je n'ai pas tous les détails mais il est probable que c'est sur invitation de la FFAB. Yamada senseï donne d'ailleurs cours ce week-end au stage des CEN (chargéd d'enseignement nationaux) de la
fédération.


 


Léo