Budo no Nayami

André Cognard à la NAMT5

10 Novembre 2011 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

Lorsque j'ai commencé à inviter les maîtres qui viendraient rendre hommage à maître Tamura pour la quatrième Nuit des Arts Martiaux Traditionnels, j'ai eu à cœur de voir représenter le plus grand nombre de ses amis, la plus grande variété de courants. Parmi les experts que j'ai contactés certains étaient déjà des connaissances. D'autres, comme André Cognard, ne m'étaient connus que de réputation. Il accueillit ma demande avec la plus grande délicatesse et simplicité. Cette année, c'est encore avec la même générosité qu'il a accepté de venir célébrer les 50 ans de l'arrivée en France de maître Noro qu'il a connu adolescent. Et ce, à nouveau, malgré le fait qu'il donne un stage à Rennes ce week-end là.

 

 

andre cognard namt10-4

 

 

Une vie consacrée au Budo

André Cognard débute la pratique martiale par le Judo, l'Aïkido et le Karaté. Encore adolescent il deviendra enseignant et aura déjà ouvert cinq dojos avant d'avoir 19 ans. Pratiquant sous la direction des maîtres Tamura Nobuyoshi, Tada Hiroshi et Noro Masamichi, c'est en 1973 qu'il rencontre Kobayashi Hirokazu dont il deviendra le disciple. Il ne le quittera plus jusqu'à sa mort, vingt-cinq ans plus tard.

Maître Cognard explique que ses dix premières années auprès de Kobayashi senseï ont fait de lui son élève, les quinze suivantes faisant de lui son disciple. C'est tout naturellement que maître Kobayashi, élève direct du Fondateur de l'Aïkido, confia à son disciple si dévoué le futur de son enseignement.

 

 

4 384 288 90

André Cognard recevant la technique de Kobayashi Hirokazu senseï

 

 

Une ouverture au monde

André Cognard n'a de cesse de préserver le style de son maître tout en le faisant évoluer et en l'ouvrant au monde, notamment en le confrontant au domaine de l'art. Fin connaisseur de la langue et des coutumes japonaises André Cognard est aussi écrivain et auteur de pièces de théâtre. Voici une partie de l'hommage qu'il rendit à Tamura senseï et que vous pouvez retrouver ici:

 

"Nous sommes, mes élèves et moi-même, très honorés de pouvoir rendre hommage ce soir au regretté Tamura Shihan.

Je le dis avec beaucoup d’émotions: je ressens sa disparition comme une grande perte  pour  l’aïkidoka mais aussi pour l’homme que je suis. Je fus le disciple de Kobayashi Hirokazu Senseï et j’ai eu de nombreuses fois la chance d’entendre tout le bien qu’il pensait de Tamura Senseï et les sentiments d’amitié qu’il éprouvait pour lui. C’est pourquoi je suis sûr que mon Maitre approuverait ma présence ici, avec vous tous, ce soir."

 

 

andre cognard namt10-8

 

 

Aïkido Kobayashi Hirokazu-ha

Voici deux vidéos présentant les démonstrations à mains nues puis avec armes de maître Cognard. On reconnaît avec plaisir l'Aïkido unique de son maître, Kobayashi Hirokazu.

 

 

 

 

 

NAMT2011 NORO v2

 

Partager cet article

Commenter cet article

Spiral 17/11/2011 11:10



 


K !


Merci de partager, simplement  les mots et parcours (même résumé) de ses maîtres et de leur adeptes, disciples proches. Je ne m'en lasse pas, et cela m'inspire pour pousser ma recherche et
pratique en avant. Ce type d'exemple et de phrase ("Maître Cognard explique que ses dix premières années auprès de
Kobayashi senseï ont fait de lui son élève, les quinze suivantes faisant de lui son disciple") donne vraiment envie!


Merci .


T.



Léo Tamaki 17/11/2011 18:46



En effet, le cheminement de maître Cognard est l'investissement d'une vie. Un exemple pour tous ceux qui souhaitent se consacrer au Budo.


 


Léo