Budo no Nayami

Premier cours de la Master Class avec Hino senseï

11 Décembre 2010 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

C'est un Hino senseï fatigué mais souriant comme à son habitude que j'ai retrouvé hier à Roissy. Après 3 heures de train depuis Wakayama à Osaka, 18 heures de vol, 2h30 de transit à Dubaï et 30mn de taxi, senseï a enfin pu se reposer deux heures à l'hôtel avant que nous allions déjeuner.

 

Deux livres en préparation

Bien entendu les conversations tournèrent autour des arts martiaux et je reviendrai dessus lors des entretiens ultérieurs que je posterai. Une nouvelle réjouira toutefois sans aucun doutes les nombreux élèves qui suivent maintenant son enseignement, l'écriture de deux livres, dont l'un centré sur sa méthode d'utilisation du corps qui sera normalement publié en anglais et/ou allemand et/ou français. Je reviendrai avec plus de détails sur ce sujet prochainement.

 

 

Hino novembre 09 01

 

 

Kyokotsu

Le premier cours eut lieu à Argenteuil chez Julien Coup et réunit un peu plus d'une vingtaine de personnes. Hino senseï nous fit travailler sur l'utilisation du kyokotsu (sternum), un point essentiel du Hino Budo, en utilisant comme support une saisie arrière du type ushiro ryote dori d'Aïkido.

 

Ce sont principalement deux techniques que nous avons travaillées, une de dégagement et une similaire à un kokyu nage. Il est intéressant de constater que Hino senseï insiste souvent sur le travail d'un nombre limité de mouvements mais de façon approfondie. Il me confia un jour que dans le passé il lui arrivait souvent de passer des heures à travailler non pas sur une seule technique mais sur un seul geste.

C'est un choix d'autant plus clair que sa versatilité lui permettrait de montrer une multitude de techniques afin d'impressionner les débutants et néophytes. Cela peut parfois être frustrant mais lorsqu'on arrive à plonger dans le travail les résultats sont nets.

 

 

Hino mai 09 063

Hino mai 09 064

Mise en évidence du travail du kyokotsu

 

 

Hier j'ai passé la soirée à travailler avec Julien et j'ai commencé à retrouver de bonnes sensations dans l'utilisation du kyokotsu. C'est un point que j'ai partiellement intégré dans mon enseignement mais que je ne fais pas travailler de façon aussi marquée. Dans ses cours Hino senseï exagère l'amplitude de ses mouvements afin de mettre en évidence les points qu'il cherche à transmettre. Ce fut particulièrement évident hier soir lorsqu'une fois ou deux il exécuta le kokyu nage avec un mouvement minime tandis que le reste du cours aurait donné l'impression d'une caricature à un spectateur ne sachant pas ce qui était recherché.

 

 

 

 

Comme souvent après ses cours je me suis endormi comme une masse et me suis réveillé avec de légères douleurs à certains endroits du dos. La plupart d'entre nous à tendance à avoir un dos raide. Cela est d'ailleurs malheureusement particulièrement marqué chez beaucoup de pratiquants d'arts martiaux japonais. Lorsque l'on mobilise des articulations qui sont généralement peu sollicitées comme c'est le cas dans le Hino Budo il peut s'ensuivre une légère inflammation. Avec un travail quotidien ces petites douleurs disparaissent mais la maîtrise de l'utilisation du kyokotsu n'en est pas pour autant acquise, maître Hino disant d'ailleurs que cela prend en général entre trois et cinq ans d'un travail quotidien…

 

 

Hino senseï donne actuellement un stage qui se terminera lundi soir. Il sera l'un des maîtres que nous visiterons lors du Masters Tour.

 

 

stage hino sensei decembre 2010 V1.0

 

 

master tour 2011 V1.3

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T


Merci, j'ai hâte =]



Répondre
L


;-)


 


Léo


 



T


Bonjour Léo


Allez-vous publier les photos du stage du weekend ?


AMicalement


Thibault



Répondre
L


Bonjour Thibault,


 


Il faudra que je les trie et j'en publierai ensuite une sélection.


 


Amicalement,


 


Léo


 



-


http://tinyurl.com/2bgo9re






Répondre
L


C'est un homonyme qui a dix ans de moins que Hino senseï. Akira est d'ailleurs son nom d'artiste et pas son nom de naissance ;-)


 


Léo


 



T


Cher Léo


Hino est vraiment un très grand maître, autant sur le plan humain que martiale. Toujours a sourire, rire, j'ai adoré travailler avec lui!!


Une chose m'a vraiment impressionné: à un moment, sur un travaille quelconque, un élève résistait inutilement, Hino lui a montré qu'en faisant ça il pouvait lui mettre un tsuki
facilement. J'ai été halluciné pendant un bref instant, au moment où Hino fit mine de donner son tsuki, il donna l'impression que tout son corps était une vague, un tsunami qui allait fondre
sur l'élève.



Répondre
L


Cher Thibault,


 


Hino senseï est en effet un grand maître. Je suis content que tu aies apprécié le stage. Il est lui aussi reparti fort content.


 


Concernant le fait de résister il y a effectivement parfois incompréhension car senseï passe d'exercices travaillant purement sur les principes à des formes de travail "applicables".
Malheureusement certains ne comprennent pas toujours le cadre de travail. Cela donne alors parfois lieu à des mouvements impressionnants... ;-)


 


Léo


 



R


Léo,


Je voulais te remercier profondément pour l'organisation de la venue de Hino senseï. J'ai participé hier à la dernière classe et ces trois jours passés au contact d'Akira Hino m'ont profondément
marqué. La douceur et l'humanité qu'il  transmet dans chaque démonstration, dans chaque propos, les exercices qui nous permettent d'entr'apercevoir le chemin sur lequel il souhaite nous
initier et la simplicité avec laquelle il nous donne tout ce savoir sont tout simplement bouleversants. Je suis venu aux arts martiaux parce que je pressentais la possibilité qu'à travers cette
pratique, l'humanité que l'on porte en soi pouvait s'accomplir. Cette nouvelle rencontre avec Akira Hino permet de rencontrer cet espoir. C'est un choc profond.


Merci mille fois,


 


Renaud



Répondre
L


Cher Renaud,


 


Merci pour ton retour sur le stage.


 


Hino senseï a en effet développé un stage très intéressant alternant le travail sur les principes et celui ou ces principes étaient proches d'applications. Le tout dans la douceur et la bonne
humeur comme à son habitude :D


 


Merci pour ta présence,


 


Léo


 



D


J'ai raté l'occasion de rencontrer un grand senseï, je suis impatient de pouvoir un jour lire ses livres. En tout cas une bonne continuation à tous ceux qui ont pu mettre en pratique les
enseignement durant ces quelques jours. Pratiquer, pratiquer....



Répondre
L


Merci.


 


Malheureusement l'occasion manquée est de notre faute et nous ferons en sorte que la rencontre se fasse au premier semestre 2011!


 


Léo


 



R


Prions que ce soit en Français ...


Je regrette vraiment de ne pas être présent



Répondre
L


Hmm ce n'est pas exclus ;-)


 


Léo


 



D


Excellent nouvelle de la parution prochaine des livres de Hino Sensei!


 



Répondre
L


;-)


 


Enfin c'est un projet avancé mais pas encore réalisé. Encore un peu de patience je pense :D


 


Léo