Budo no Nayami

Qu’avez-vous appris hier ?

1 Janvier 2020 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu, #STAGES

86 400 secondes.

De Bill Gates au plus humble d’entre nous, chacun dispose du même nombre d’heures, minutes et secondes dans une journée. Et que faisons-nous de ce précieux temps, cette devise qui jamais ne revient ?

Comme pour tout autre valeur, nous sommes beaucoup à la gâcher, la laisser couler entre nos mains, et l’utiliser pour des choses qui nous semblent sans intérêt l’instant d’après.

 

L'ineluctable écoulement du temps...

 

 

L’insupportable pesanteur du monde

J’ai toujours été une sorte d’hyper actif. D’aussi loin que je me souvienne le monde m’a toujours semblé tourner trop lentement. L’impression que les gens s’expriment au ralenti, que tout autour de moi est pesant, interminable…

L’âge venant, - même si je n’ai encore « que » 45 ans - , la sensation d’urgence s’était faite plus aiguë encore. Je multipliais alors les stratégies pour gagner du temps, encore du temps, plus de temps ! Écouter des Podcast en accéléré pendant mes entraînements, regarder les vidéos YouTube en doublant la vitesse pendant que je mangeais d’une main et jouai à un jeu vidéo de l’autre, prendre une douche froide après mes nuits de 4h pour gagner quelques précieuses minutes. À une époque, tout, tout fut orienté vers le gain de précieuses minutes à consacrer à ce qui m’intéressait.

 

Mon sommeil au fil des ans,

application Sleep cycle

 

 

Les années passant, et notamment après m’être mis en renâclant à la méditation, j’ai réussi à atténuer mes pires excès. Oh je parle toujours en mangeant la moitié de mes mots et m’agite plus que de raisons. Mais j’essaie de dormir 6 heures par nuit, et faire moins de choses à la fois. Ce n’est pas toujours évident, et sans doute ne change-t-on jamais réellement sa nature profonde. Mais je sais qu’on peut à tout le moins l’infléchir.

 

Se recentrer...

 

 

Mais pourquoi s’agite-t-il autant ?

 

« Les hommes, n'ayant pu guérir la mort, la misère, l'ignorance, se sont avisés pour se rendre heureux de n'y point penser. »

Blaise Pascal

 

Sans aucun doute mon agitation me permet-elle de me détourner du néant, bien que le temps passant j’en sois venu à considérer acceptable l’idée absurde que nous venons de nulle part et allons vers rien. Mais surtout, j’ai tant de plaisir à apprendre, découvrir, progresser que c’en est maladif !

 

J’ai été honoré lorsque Lionel Froidure m’a demandé de venir présenter l’Aïkido lors de la MasterClass Imagin’Arts. Mais j’ai surtout été enthousiasmé lorsque j’ai pu me libérer pour participer à une journée complète de cours en tant qu’élève. Chaque jour je fais tout mon possible pour découvrir de nouvelles choses, car le plaisir que j’en retire est immense.

Oui, le monde actuel multiplie plus que jamais les sollicitations. Oui, il est plus dur que jamais de trouver de trouver du temps pour soi à une époque où tout est pourtant disponible. Mais l’important est la fin de la dernière phrase. Car si les obstacles ne disparaitront pas, jamais nous n’avons eu tant de ressources à portée de main. Et aujourd’hui le plus modeste d’entre nous a accès à un savoir dont n’auraient osé rêver les plus illustres empereurs des temps anciens. Et si comme moi, vous faites l’effort de vous réserver quotidiennement quelques instants pour étudier, alors le temps se suspendra…

 

Un instant d'éternité...

 

 

 

Léo Tamaki à Montgeron, 10 janvier

Je me demande parfois avec une vague inquiétude si, les années passant, l’envie d’étudier s’atténuera. Et je revois alors les visages émerveillés d’aînés lorsqu’ils pratiquent. Quand je vois la joie d’apprendre de quelqu’un comme Norbert Debyser, alors mes doutes s’envolent.

 

 

Horaires

Vendredi 10 janvier, de 20h00 à 22h00

 

Lieu

COSEC

Avenue Charles de Gaulle

91230 Montgeron

 

Tarifs

Stage complet 15€

 

Contact

Victor 06 14 90 94 96

www.mam91.com

 

 

Stage ouvert à tous les pratiquants d'arts martiaux, tous groupes, et tous niveaux.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Bonjour,
Je me reconnais plutôt bien dans ce que vous écrivez ????
Tout est question d'équilibre et d'envie. Je m'impose de libérer le temps pour mes passions que sont les arts martiaux, le dessin et la lecture. Comme j'aime à le dire, on a toujours le temps, ce sont les moyens ou les opportunités qui peuvent manquer.
Répondre
L
Bonjour,

Oui vous avez raison, c'est souvent nous qui ne prenons pas le temps,

Léo